Plein écran
© photonews

Un implant auditif posé grâce à un robot, une première mondiale à Anvers

Un chirurgien des oreilles de l'hôpital universitaire d'Anvers (UZA) a posé un implant cochléaire, dispositif médical électronique qui remplace les fonctions endommagées de l'oreille interne, sur un patient à l'aide d'un robot, a annoncé l'établissement hospitalier, pour lequel il s'agit d'une première mondiale.

Selon Vedat Topsakal, spécialisé dans les troubles de l'oreille, le robot a percé une entrée dans la cochlée, cet organe creux en forme d'escargot situé au niveau de l'oreille interne. La machine n'était pas contrôlée par le chirurgien, mais effectuait les mouvements de manière autonome sur base d'un plan défini à l'avance par le chirurgien.

"Le robot peut travailler avec plus de minutie que la main de l'homme", a déclaré le médecin.

Grâce à cette nouvelle technique chirurgicale ultra-précise, des personnes malentendantes pourront retrouver partiellement l'audition.

  1. Le recours aux drains en cas d’otites chroniques est-il trop systématique?

    Le recours aux drains en cas d’otites chroniques est-il trop systémati­que?

    La Mutualité chrétienne (MC) met en garde mercredi sur le taux élevé de poses de drains auriculaires chez les enfants souffrant d'otites à répétition, alors que "cette opération chirurgicale est souvent inutile et présente des risques liés à l'intervention sous anesthésie générale". Elle appelle dès lors le corps médical ainsi que les parents à réfléchir à deux fois avant de privilégier un tel traitement.