Photo prétexte
Plein écran
Photo prétexte © REUTERS

“Un jeu de chaises musicales”, “une médecine de catastrophe”: au fait, c’est quoi la saturation?

“Saturation”. Un mot, une omniprésence dans les journaux, à la télé, à la radio. Destiné à rendre compte de la réalité dramatique dans les hôpitaux, le concept demeure abstrait pour le grand public. Concrètement, comment cela se traduit-il sur le terrain? “Ce terme veut tout dire et rien dire à la fois”, avance Jerôme Tack, infirmier en chef aux soins intensifs à l’hôpital Erasme. “Cela ne signifie pas forcément que l’on accueille plus de nouveaux patients. On parle de saturation à partir du moment où la qualité des soins diminue." 

  1. "La possibilité d'une vague de 'syndromes post-soins intensifs'" est à envisager

    "La possibi­lité d'une vague de 'syndromes post-soins intensifs'" est à envisager

    Une hospitalisation en soins intensifs, "où la vie suspend son cours normal", laisse des traces, qui peuvent être durables chez certains patients, Covid-19 ou non. On parle de "syndrome post-soins intensifs", écrit dans un rapport publié jeudi le Centre fédéral d'expertise des soins de santé (KCE). Ce dernier veut attirer l'attention des médecins généralistes afin de détecter au mieux ces problèmes.
  2. “Ceci est notre dernière conférence de presse”
    Mise à jour

    “Ceci est notre dernière conférence de presse”

    “Les nombres d’admissions à l’hôpital et d’infections continuent d’augmenter, mais à un rythme de plus en plus lent. Espérons que cela signifie la fin proche de cette flambée que nous connaissons depuis quelques jours”, a déclaré ce vendredi le porte-parole interfédéral de la lutte contre le Covid-19, Yves Van Laethem, lors de la dernière conférence de presse hebdomadaire de l’Institut de santé publique Sciensano et du Centre de crise.
  3. Les stocks de sang en “état critique”, la Croix-Rouge lance un appel aux dons

    Les stocks de sang en “état critique”, la Croix-Rou­ge lance un appel aux dons

    La Croix-Rouge de Belgique fait un appel à la population pour qu'elle vienne donner son sang "sans tarder", alors que les stocks actuels sont dans un "état critique”. "Les congés d'été, le Covid-19, les inondations sont autant d'éléments qui ont, et continuent de, fortement perturber l'approvisionnement en sang de ces dernières semaines", signale dimanche soir Thomas Paulus, responsable marketing et communication de l'association caritative.
  4. Avec 5.924 patients hospitalisés, la Belgique dépasse le pic d'avril

    Avec 5.924 patients hospita­lisés, la Belgique dépasse le pic d'avril

    Avec 5.924 patients actuellement hospitalisés pour la Covid-19, la Belgique dépasse le pic des hospitalisations du 6 avril, lorsque 5.759 malades étaient alors hospitalisés. En moyenne, 14.356 nouvelles contaminations au coronavirus ont été enregistrées par jour entre le 19 et le 25 octobre, soit 40% de plus que la semaine précédente, ressort-il jeudi matin des derniers chiffres de l'Institut de santé publique Sciensano.