Plein écran
Photo d'illustration © Getty Images

Un médicament pour trouble bipolaire triple de prix: les psychiatres en colère

Des psychiatres du pays sont remontés contre la décision d'une entreprise pharmaceutique britannique, Essen­tial Pharma, de tripler tout d'un coup le prix d'un de leurs produits, le médicament Camcolit, utilisé dans le traitement de troubles bipolaires. L'information est développée jeudi par les journaux flamands De Standaard, Het Nieuwsblad et Gazet van Antwerpen. 

Une boite du médicament, à base de carbonate de lithium, coute désormais 27 euros au lieu de 9,44 euros, ce qui fait grimper le traitement pour une année complète à des centaines d'euros, sans remboursement. 

Des psychiatres interrogés par les journaux estiment la hausse du prix de vente "déraisonnable". Surtout que le timing est interpellant: elle a eu lieu il y a quelques mois, alors qu’un médicament similaire, le Maniprex, également à base de carbonate de lithium, connait des problèmes de production. Celui-ci, qui était bien remboursé, n'est plus disponible en Belgique depuis mars 2018, pour cause d'épuisement du stock. De nombreux patients ont dû alors se tourner vers une des seules alternatives disponibles sur le marché belge, le Camcolit.

L'entreprise Essen­tial Pharma a réagi au courroux des psychiatres en soulignant que le changement de prix a été approuvé par le SPF Economie.

  1. Appel aux dons pour la petite Zoélia,  atteinte d'une maladie rare

    Appel aux dons pour la petite Zoélia, atteinte d'une maladie rare

    La petite Zoélia, deux ans et demi, est atteinte de la maladie de Tay-Sachs, une maladie neurodégénérative rare pour laquelle il n’existe aucun traitement. Inspirés par l’élan de solidarité pour la petite Pia, les parents de Zoélia font également un appel aux dons afin de récolter assez d’argent pour participer à des essais cliniques aux États-Unis dans l’espoir de rallonger voire sauver la vie de leur enfant.