Plein écran
Une infirmière prépare un vaccin contre la rougeole. © AP

Un touriste provoque une épidémie de rougeole, 60 morts dont 52 enfants

L'épidémie de rougeole qui s’est déclenchée sur l’archipel isolé de Samoa, dans le Pacifique, a déjà coûté la vie à 60 personnes et 52 d’entre elles avaient moins de quatre ans. Selon les autorités, 4.052 personnes au total sont actuellement malades. L’état d’urgence a été déclaré. Une campagne nationale de vaccination a débuté.

Le nombre de personnes touchées par la maladie ne cesse d’augmenter, avec 171 nouveaux cas en 24 heures. Les patients ont été répartis dans les divers hôpitaux et une vingtaine d’enfants sont dans un état critique. France Inter rapporte que c’est un touriste néo-zélandais venu passer des vacances en octobre, qui serait à l’origine de l’épidémie.

Campagne nationale de vaccination

Le gouvernement a pris la décision de faire vacciner l’ensemble de la population contre la rougeole. Au départ de l’épidémie, seuls les enfants étaient visés. En cette fin de semaine, tous les bâtiments gouvernementaux et les services publics sont fermés, de même que toutes les entreprises privées sauf les hôtels, les logements et la morgue. Tous les déplacements non essentiels sont interdits durant ces journées afin de faciliter la traversée du pays pour les équipes de vaccination. La population est appelée à rester chez elle. Toute personne qui a des membres de sa famille non vaccinés dans la maison est invitée à accrocher un drapeau rouge ou un tissu rouge visible devant la maison, près de la chaussée.

Selon le ministère de la santé, 73% des enfants âgés de six mois à quatre ans (le groupe le plus à risque) ont pu être vaccinés sur les principales îles d’Upolu et de Savai’. 86% des enfants âgés de 5 à 19 ans ont également été vaccinés, de même que 79% des femmes âgées de 20 à 35 ans. 

Menaces contre les anti-vaccins

Le chef du gouvernement a menacé d’emprisonner toute personne qui découragerait les vaccinations et offrirait des thérapies alternatives. Beaucoup de gens rendent en effet visite à des guérisseurs.

La confiance dans le programme de vaccination a été mise à rude épreuve sur l’île quand deux bébés sont morts l’année dernière, peu après avoir été vaccinés. Le programme de vaccination samoan a même été brièvement suspendu. Il est apparu plus tard que la cause du décès n’avait rien à voir avec les vaccins.

La rougeole est une maladie très contagieuse, qui peut entraîner des complications mortelles chez les moins de cinq ans. 397 cas de rougeole ont été recensés en Belgique, cette année.