Archive d'illustration
Plein écran
Archive d'illustration © EPA

Une contamination offrirait une immunité “pendant au moins six mois”

Mise à jourLes personnes atteintes par le nouveau coronavirus sont très peu susceptibles de contracter de nouveau la maladie les six mois suivants, relève une étude de l'université britannique d'Oxford et des hôpitaux universitaires d'Oxford présentée vendredi.

  1. Thomas et Katrien vivent dans un habitat groupé: « Une décision qu’on n'a jamais regrettée »
    Livios

    Thomas et Katrien vivent dans un habitat groupé: « Une décision qu’on n'a jamais regrettée »

    Il y a un peu plus de sept ans, quatre familles ont ainsi décidé d’unir leurs moyens pour acheter une maison passablement délabrée. L’idée était de la démolir pour reconstruire plusieurs habitations à sa place. Thomas et Katrien ont été le quatrième et dernier couple à rejoindre le projet. Une décision qu’ils n’ont jamais regrettée. Jettez un coup d’œil dans leur maison grâce au site de construction Livios.
  2. Après le drame de la première vague, les chiffres du virus détonnent à Bergame: l’immunité collective y est-elle une réalité?

    Après le drame de la première vague, les chiffres du virus détonnent à Bergame: l’immunité collective y est-elle une réalité?

    Les chiffres du coronavirus explosent à nouveau en Italie, notamment en Lombardie où la première vague avait fait des ravages. Mais quelques mois après les images insoutenables de Bergame et une nouvelle vague plus tard, les courbes du virus n’évoluent pas de la même façon dans toutes les villes de la région. Alors que les chiffres montent en flèche à Milan, Bergame semble cette fois épargnée. Forcément, d’aucuns y voient le signe d'une immunité collective provoquée par une première vague particulièrement mortelle au printemps. Et cela donne de l’espoir.
  3. “On commence à savoir dans quel ordre vacciner”: mais le vaccin a-t-il du sens si les anticorps ne durent pas?

    “On commence à savoir dans quel ordre vacciner”: mais le vaccin a-t-il du sens si les anticorps ne durent pas?

    La stratégie de vaccination commence à prendre forme, affirme Marc Van Ranst à Het Laatste Nieuws, sans pour autant vouloir en dévoiler davantage. “Cela serait irresponsable, et ça dépendra aussi des caractéristiques du vaccin”, explique-t-il. Mais alors que l’on sait qu’après une infection au SARS-CoV-2, les anticorps constitués par un trentenaire sain ne l’empêchent pas d’être contaminé une seconde fois, le vaccin a-t-il un sens?
  1. Contracter un prêt supplémentaire pour vos travaux de rénovation: le spécialiste Brecht Coene vous explique ce dont vous devez tenir compte
    Economie

    Contracter un prêt supplémen­tai­re pour vos travaux de rénovation: le spécialis­te Brecht Coene vous explique ce dont vous devez tenir compte

    Vous voulez effectuer des travaux de rénovation, mais vous hésitez, car vous êtes encore en train de rembourser votre prêt hypothécaire? Est-il bien indiqué de contracter un prêt supplémentaire dans ce cas? Ou est-il plus intéressant d’utiliser vos fonds propres à cet effet? Brecht Coene, spécialiste en la matière auprès de Guide-epargne.be, répond à vos questions monétaires.
  2. Épargne-pension: évitez ce piège fiscal

    Éparg­ne-pension: évitez ce piège fiscal

    L’épargne-pension offre un peu de répit financier et vous offre également un avantage fiscal. Pourtant, augmenter l’épargne-pension ne génère pas nécessairement un avantage fiscal plus important. Près de 3.000 épargnants ont même reçu cette année un avantage fiscal moindre que lorsqu’ils avaient épargné un peu moins. C’est ce qu’affirme L’Echo, sur la base de données du SPF Finances. Guide-epargne.be vous explique comment éviter ce piège fiscal.
  3. Une Belge en bonne santé recontaminée après un appauvrissement rapide de ses anticorps
    Coronavirus

    Une Belge en bonne santé reconta­minée après un appauvris­se­ment rapide de ses anticorps

    Une jeune femme en bonne santé qui avait contracté le Covid-19 lors de la première vague et avait accumulé des anticorps contre la maladie a à nouveau été infectée en septembre, rapporte samedi le journal De Standaard sur base d’un cas d’étude belge qui doit encore être soumis à un examen officiel par les pairs. Cela pourrait indiquer que le nombre d’anticorps diminue relativement rapidement après une infection, confirme le professeur de virologie Kevin Ariën de l’Institut de médecine tropicale (ITG) d’Anvers.