Une manifestation cutanée pourrait être un marqueur éventuel d'infection au nouveau coronavirus, a expliqué Emmanuel André lors du point presse quotidien du centre de crise.
Plein écran
Une manifestation cutanée pourrait être un marqueur éventuel d'infection au nouveau coronavirus, a expliqué Emmanuel André lors du point presse quotidien du centre de crise. © Getty Images

Une éruption cutanée peut être causée par le Covid-19, mais n'atteste pas une infection

De nombreuses infections virales peuvent provoquer des manifestations cutanées. Cela doit encore être confirmé dans le cas du nouveau coronavirus, mais "ce ne serait pas étonnant", a indiqué jeudi Emmanuel André, porte-parole interfédéral de la lutte contre le Covid-19. 

Une manifestation cutanée pourrait être un marqueur éventuel d'infection, a expliqué Emmanuel André lors du point presse quotidien du centre de crise. "En aucun cas il ne faut considérer que cela atteste une infection. Il faut continuer à respecter les règles de diagnostic que nous proposons", a clarifié le virologue. 

Ce signe peut en effet aussi apparaître dans de nombreuses autres situations médicales.

Des dermatologues français ont alerté mercredi sur ce qu'ils considèrent comme des "manifestations cutanées" de la maladie Covid-19, notamment des pseudo-engelures ou des rougeurs persistantes. D'autres ont appelé à la prudence sur cette question.

  1. Ça y est, ils arrivent: une date de livraison est annoncée pour les masques à Charleroi

    Ça y est, ils arrivent: une date de livraison est annoncée pour les masques à Charleroi

    Afin que la stratégie de déconfinement annoncée par le Conseil National de Sécurité (CNS) se déroule de la meilleure façon qui soit, la Ville de Charleroi s’était engagée à offrir, à chaque Carolo, deux masques barrières en tissu lavable. Elle avait, pour ce faire, opté pour une commande multicanale via un marché passé par elle-même et un marché supracommunal avec Charleroi Métropole pour un total de 410.000 masques. Les procédures de marché avaient été lancées dès le 20 avril par la Ville. Toutefois, les fournisseurs désignés ont rencontré des retards de livraison par rapport au calendrier convenu.
  2. Quel impact le coronavirus a-t-il eu sur le bonheur des Belges?
    Enquête nationale du bonheur

    Quel impact le coronavi­rus a-t-il eu sur le bonheur des Belges?

    La crise du coronavirus a rendu le Belge plus angoissé mais a aussi renforcé ses liens avec les autres, procurant un sentiment de solidarité bénéfique, ressort-il vendredi de l'Enquête nationale sur le bonheur menée par la compagnie d'assurance-vie NN et l'Université de Gand (UGent). Ces dernières formulent une série de recommandations pour remédier aux effets négatifs de la crise et renforcer le positif.