Un respirateur permettant d'oxygéner quatre patients différents.
Plein écran
Un respirateur permettant d'oxygéner quatre patients différents. © Twitter

Utiliser un respirateur pour plusieurs patients différents? “Ça fonctionne parfaitement”

Alain Gauthier, un anesthésiste de la province canadienne de L’Ontario est parvenu à adapter un respirateur de sorte qu’il puisse être utilisé pour neuf patients en même temps. Sur les réseaux sociaux, ses confrères l'ont qualifié de “génie”. Sa trouvaille a été partagée dans un tweet qui a déjà reçu plus de 70.000 réactions, dont celle du patron de Tesla, Elon Musk.

Alors que la pandémie de coronavirus se propage à travers le monde, de nombreux pays s’inquiètent du risque de pénurie de respirateurs artificiels pour les malades en détresse respiratoire. Inspiré par des vidéos YouTube sur le sujet, Alain Gauthier a bricolé un système qui permet de diviser en toute sécurité le tube principal du respirateur en un maximum de neuf tuyaux grâce à des connecteurs.

Ce système ne fonctionne que sur des patients qui font pratiquement la même taille et possèdent la même capacité pulmonaire, a expliqué M. Gauthier à La Presse canadienne. Deux tuyaux sont alors connectés au respirateur, qui doit tourner à puissance double pour oxygéner plusieurs patients en même temps.

Solution de secours

Grâce à sa technique, Alain Gauthier a donc réussi à augmenter la capacité de respirateurs de son petit hôpital en prévision d’une éventuelle épidémie de COVID-19 dans sa région. “Il se peut qu’il n’y ait plus d’autres options et que mon système de sauvetage doive être introduit partout au Canada et dans d’autres pays. Il fonctionne parfaitement dans de nombreux cas”, a expliqué l’anesthésiste, qui précise qu’un appareil par patient reste évidemment la solution idéale. 

Ce n’est pas la première fois que des médecins utilisent le même respirateur pour plusieurs patients différents. L’idée avait été utilisée pour soigner des blessés de la fusillade de Las Vegas, survenue le 1er octobre 2017 aux États-Unis. 

Ce jour-là, Stephen Paddock avait tiré sur des spectateurs d'un festival de musique country depuis sa chambre d’hôtel. Ave 58 morts et plus de 869 blessés, il s’agit de la tuerie la plus meurtrière de l’histoire du pays en dehors des périodes de guerre.