Plein écran
© AP

Virus mortel: plus de 40 millions de Chinois confinés, les agences de voyage à l’arrêt

Mise à jourPlus de 40 millions de Chinois étaient confinés vendredi à l'épicentre de l'épidémie virale, dont le bilan s'est à nouveau alourdi peu après que l'OMS a renoncé à déclarer une urgence internationale.

Plein écran
Les premiers cas ont été constatés en décembre sur un marché de Wuhan, mégapole de 11 millions d’habitants dans le centre de la Chine et aujourd’hui presque isolée du monde © AFP

Avec 26 morts sur un total de 830 personnes contaminées, le bilan officiel du nouveau coronavirus apparu en décembre sur un marché de Wuhan (centre) s'est encore aggravé. "Cette année, notre Nouvel An fait très peur", commente un chauffeur de taxi de Wuhan, ville de 11 millions d'habitants placée de facto en quarantaine depuis jeudi. "On n'ose plus sortir à cause du virus."

Nouvel An chinois

Le long congé du Nouvel An chinois démarre ce vendredi, veille du premier jour de l'Année du Rat. Les centaines de millions de déplacements liés à ces congés peuvent favoriser la contagion. En outre, deux décès ont pour la première fois été signalés loin du berceau de l'épidémie: un dans le Hebei, région qui entoure Pékin, et un au Heilongjiang, province frontalière de la Russie. Sur les 830 cas, 177 sont jugés graves, selon la Commission, tandis que 34 patients "guéris" ont quitté l'hôpital. Plus d'un millier de cas suspects sont en cours d'examen.

Wuhan coupée du monde

Face à la crise, le régime communiste a pris jeudi la décision inédite d'interdire tous les trains et avions au départ de Wuhan et de bloquer les autoroutes. Seuls quelques avions étaient toujours annoncés dans la journée à destination de la ville. Autocars et bateaux sur le Yangtsé, qui arrose Wuhan, ont reçu l'ordre de s'arrêter dans les deux sens.

13 communes en quarantaine

Au total, selon un calcul de l'AFP, 13 communes de la région de Wuhan sont coupées du monde, rassemblant plus de 41 millions de personnes - soit davantage que la population de la Pologne. L'épidémie fait redouter une répétition du Sras, un virus similaire qui a tué quelque 650 personnes en Chine continentale et à Hong Kong entre 2002 et 2003. 

La Grande Muraille fermée

La Chine a annoncé vendredi la fermeture de sections de la Grande Muraille ainsi que celle de monuments emblématiques à Pékin, dont la Cité interdite, les tombeaux des Ming, la forêt des pagodes et le “nid d’oiseau”, stade des JO 2008. Pékin a également annulé les festivités du Nouvel An.

Les agences de voyage à l’arrêt

Les agences de voyage chinoises doivent arrêter de vendre des voyages à forfait intérieurs et à l’étranger, ont décidé vendredi les autorités chinoises. La mesure du ministère de la Culture et du Tourisme devrait avoir un impact significatif sur le secteur mondial du tourisme. Les Chinois forment le plus gros groupe de voyageurs étrangers au monde. Ils ont dépensé en 2018 130 milliards de dollars (environ 118 milliards d’euros) à l’étranger.

Plein écran
Pékin © AFP
Plein écran
Pékin © AP
Plein écran
Wuhan © AFP
Plein écran
Pékin © AFP
Plein écran
© AFP