1. Le plus vieil ADN jamais daté provient d'un mammouth d'1,2 million d'années

    Le plus vieil ADN jamais daté provient d'un mammouth d'1,2 million d'années

    Des scientifiques ont pour la première fois réussi à déchiffrer un ADN vieux du plus d'un million d'années, annonce une équipe internationale de recherche dans la revue Nature. L'échantillon génétique a été découvert dans les molaires de mammouths qui parcouraient la Sibérie, dont l'un est âgé de quelque 1,2 million d'années. Les restes de ces énormes animaux ont été mis au jour dans les années 1970 mais ce n'est qu'à notre époque qu'il a été possible d'en extraire de l'ADN et de l'analyser.