83 projets de chercheurs de l’université de Liège reçoivent le soutien du FNRS

Chaque année, le Fonds National pour la Recherche Scientifique (FNRS) octroie des subsides à des chercheurs des universités de la Fédération Wallonie-Bruxelles afin qu’ils puissent se consacrer à leurs recherches scientifiques. Parmi ces subsides, les financements dédiés à des projets de recherche. Cette année, 83 projets défendus par des chercheurs de l’ULiège ont reçus un soutien.

Plein écran
Illustration. © Belga

Le FNRS est une fondation d’utilité publique ayant pour objet de favoriser la recherche scientifique dans la Fédération Wallonie-Bruxelles par l’octroi de subsides à des chercheurs pour leur permettre de se consacrer à la recherche scientifique, et à des institutions pour leur permettre d’équiper ou de faire fonctionner des unités de recherche. Depuis 90 ans, le Fonds National pour la Recherche Scientifique contribue au développement de la recherche fondamentale par sa politique d’encouragement de l’excellence scientifique et de support aux chercheurs aux différents stades de leur carrière. Parmi les aides, on retrouve notamment le crédit de recherche, le crédit d’équipement ou le mandat d'impulsion scientifique.

Le crédit de recherche, tout d’abord, est un instrument de financement d’un chercheur individuel, ou de son équipe, pour assurer ainsi le financement de la recherche fondamentale de base, mais aussi celui de la recherche exploratoire ou encore favoriser l’émergence de nouveaux thèmes de recherche et de chercheurs. Parmi les projets sélectionnés, on retrouve plusieurs de l’unité de recherche GIGA-R. Elle tend à permettre une meilleure compréhension du transport axonal. De nombreuses maladies neurodégénératives, comme celle de Parkinson ou de Huntington, sont justement caractérisées par un défaut de transport axonal.

Le crédit d’équipement, comme son nom l’indique, permet l’achat d’un équipement ou d’un dispositif expérimental. On retrouve également certains projets de GIGA-R, mais également certains de l’unité FOCUS, qui s’attarde sur les recherches fondamentales et appliquées relatives à l’étude des eaux continentales et océaniques, de leur écosystème. 

Le mandat d'impulsion scientifique, quant à lui, est un instrument de financement pour soutenir de jeunes chercheurs permanents désireux de développer une unité scientifique au sein de leur institution universitaire dans un domaine d’avenir. À terme, il devrait permettre au chercheur d’acquérir son indépendance dans un laboratoire “phare”.

Retrouvez ici toute l’actualité de la région de Liège.