À quoi ressemblent les poumons d’un patient sévèrement touché par le coronavirus

À partir du scanner d’un patient placé sous respirateur, des chercheurs américains ont modélisé une vidéo 3D destinée à montrer l’étendue des dégâts potentiels causés par le coronavirus. 

Les mots ne suffisent pas toujours à éveiller les consciences. Les images auront-elles plus d'impact pour convaincre de la nécessité de respecter les mesures de confinement imposées par les autorités? Des chercheurs américains de l’hôpital George Washington l’espèrent. Afin, notamment, de sensibiliser la population, ils ont reproduit dans une vidéo 3D les possibles dommages causés par le coronavirus, dans les cas les plus graves. 

Une modélisation orchestrée à partir du scanner thoracique d’un patient sévèrement atteint, proche de la soixantaine et placé sous respirateur. Les zones teintes de jaune représentent les zones contaminées. 

“Pas besoin d’être docteur pour comprendre”

Pour parvenir à ce résultat, les chercheurs ont utilisé le logiciel Surgical Theater qui permet notamment de passer de l’imagerie médicale à des images de réalité virtuelle.  

 “Il n’y a pas besoin d’être médecin pour comprendre ces images”, commente le docteur Keith Mortman, chef du service de chirurgie thoracique à l’hôpital George Washington, des propos rapportés par nos confrères du Parisien. “Il y a un tel contraste entre le poumon infecté et le tissu pulmonaire sain adjacent." 

“En observant cela, le grand public pourra  ainsi prendre la mesure des dégâts que cela occasionne. Ce n’est pas concentré sur une seule partie des poumons mais bien diffus sur les deux.”

Les zones contaminées sont représentées en jaune.
Plein écran
Les zones contaminées sont représentées en jaune. © Capture d'écran Youtube