Plein écran
© thinkstock

A quoi ressembleront les jobs du futur?

C'est une question que l'on se pose inévitablement: de quoi sera fait l'avenir? S'il est tout à fait impossible de le prédire dans bien des domaines, il est en revanche concevable de prévoir des tendances dans certains secteurs, l'emploi notamment. Alors, quels types de métiers exercerons-nous dans le futur?

Plein écran
Ross Dawson © rossdawson.com

Pour le savoir, la journaliste Isabelle Hellyer de Vice s'est entretenue avec le futurologue australien Ross Dawson. Selon lui, le futur sera prometteur et excitant en terme d'emploi malgré l'omniprésence des robots. Mais ça, on s'en doutait un petit peu.

Adaptation
En effet, de nombreuses tâches autrefois dévolues à l'homme sont progressivement assurées par des robots. L'intelligence artificielle nous mettra-t-elle tous au chômage pour autant? Ross Dawson confirme que de nombreux emplois seront remplacés par l'automatisation. La question, selon lui, étant de savoir si nous serons capables ou non de créer de nouveaux emplois aussi rapidement que nous en détruirons d'autres. Premier élément de réponse: au cours de l'Histoire, l'homme a toujours su s'adapter au rythme du progrès technologique. Néanmoins, Dawson avoue que le rythme de la disparition d'emplois s'est accéléré.

Plein écran
© thinkstock

Les tâches mécaniques en danger
Le spécialiste dresse une liste des métiers prochainement voués à disparaître. Sans grande surprise, ce sont les tâches mécaniques simples qui sont les plus menacées. Les tâches plus techniques sont pour l'instant épargnées, mais cela ne devrait durer. L'Australien explique d'ailleurs que certains postes de cadres intermédiaires sont eux aussi progressivement touchés par le phénomène.

Vers un journalisme algorithmique?
Comme exemple concret, le futurologue évoque le cas spécifique du journalisme devenant algorithmique et rappelle que certains articles, notamment les infos factuelles sportives ou business sont déjà écrits par des machines.

Plein écran
© thinkstock
Plein écran
© thinkstock

Créativité, expertise et relations sociales
Néanmoins, trois domaines résistent encore à l'envahisseur robotique: la créativité, l'expertise et les relations sociales. Selon Ross Dawson, les métiers du design vont fortement se développer puisque ceux-ci sont une combinaison des trois domaines susmentionnés. Comble de l'ironie, nous aurons donc besoin de davantage de personnes capables de développer au mieux ces machines qui travailleront pour nous. En gros, améliorer l'expérience utilisateur.

Plein écran
© thinkstock

Emotion
Concrètement, en quoi consisterait ce type de travail? Pour Dawson, il s'agit de développer ce qui nous sépare encore des robots: l'émotionnel. Le futurologue explique par ailleurs que nous sommes déjà capables de produire des droïdes dotés de réactions émotionnelles proches de celles des humains.

Dawson annonce un autre type d'emploi qui verra le jour: chirurgien pour implants cérébraux. En effet, une nouvelle tendance verra les gens se poser des implants dans le cerveau afin d'intéragir au mieux avec la technologie environnante. Il faudra donc créer ces interfaces, les implanter mais il sera également question d'apprendre aux gens à utiliser cette technologie.

Pour quand?
Tout cela s'apparente à de la science-fiction. Mais quand peut-on s'attendre à voir débarquer cette technologie dans la vie quotidienne? Selon Dawson, il ne sera question que d'une dizaine d'années tout au plus. Il prend notamment en exemple les robots-animaux de compagnie sortis récemment afin d'aider les personnes agées à lutter contre la solitude. Cela prouve que cette technologie est déjà d'actualité.


Une technologie qui, selon lui, offre des possibilités infinies et qu'il ne faut pas craindre, mais apprendre à maîtriser. Bref, on n'arrête pas le progrès.