Plein écran
Poisson spatule-chinoise © DR

Après 200 millions d’années, le plus grand poisson d’eau douce du monde s’est éteint

Le poisson-spatule chinois n’est plus. Pouvant atteindre une longueur de sept mètres et peser jusqu’à 450 kilos, il est la première espèce officiellement disparue en 2020.

Le fleuve chinois Yang-Tsé a perdu l’un de ses plus célèbres locataires. Après avoir survécu à de nombreux bouleversements survenus durant près de 200 millions d'années, le poisson-spatule chinois s’est éteint. Les causes de sa disparition? La surpêche et la construction de barrages, entre autres, conclut une étude relayée par la revue Science of the Total Environment. C’est “une perte répréhensible et irréparable”, commente Qiwei Wei, auteur de l’étude. 

“C’est la perte définitive d’une espèce à part et d’un animal extraordinaire, sans aucun espoir de le voir se rétablir", surenchérit Zeb Hogan, biologiste des poissons à l’université du Nevada, des propos rapportés par National Geographic. Il tire la sonnette d'alarme et appelle à protéger les grands poissons d'eau douce. Il estime que d'autres espèces sont menacées. “L’inquiétude, c’est que de plus en plus d’espèces disparaissent, mais nous gardons bon espoir d’inverser cette tendance au déclin avant qu’il ne soit trop tard.” 

La disparition s’est étalée dans le temps et la création de barrages s’est révélée particulièrement préjudiciable. Celui de Gezhouba, implanté sur le tronçon principal du fleuve, s’est érigé comme un obstacle entre les poissons et leurs aires de reproduction en amont, explique National Geographic. 

Une réaction tardive

L’espèce s’est fonctionnellement éteinte en 1993, selon les chercheurs. Autrement dit, elle n’était plus assez peuplée pour assurer une reproduction significative. Des mesures importantes de protection ont été décidées au début des années 2000, trop tard. 

“Nous devons agir immédiatement afin de sauver les espèces pour lesquelles un espoir subsiste”, avance Ivan Jaric, coauteur de l’étude et biologiste. “Une évaluation des risques d’extinction pour toutes les espèces menacées du fleuve Yang-Tsé doit être menée dès que possible.”

Pour Hogan, il est nécessaire d’envisager l’avenir sous une autre approche. “ Nous devrons trouver l’équilibre entre les besoins de l’Homme et ceux de la vie aquatique (...) ce n’est pas impossible.”

  1. La plus grande fleur au monde a été découverte à Sumatra

    La plus grande fleur au monde a été découverte à Sumatra

    Une rafflesia de 111 cm de diamètre a été observée début janvier sur l’île indonésienne de Sumatra. Réputée pour sa végétation tropicale et ses chaînes de volcans, Sumatra est la 7e plus grande île au monde avec une superficie qui dépasse, par exemple, celle de la Suède. Sa faune et sa flore sont exceptionnelles. On y trouve, notamment, les plus grandes espèces de fleurs au monde, la rafflesia et l’arum titan, ainsi que de nombreuses variétés d’orchidées.