Plein écran
© reuters

Cinquième report du lancement de Discovery

Le lancement de la navette américaine Discovery a été reporté vendredi d'au moins 72 heures en raison d'une fuite d'hydrogène dans le mécanisme de remplissage du réservoir externe, a annoncé la Nasa. La Nasa avait tout d'abord fait part d'un report d'au moins 48 heures.

Il s'agit du cinquième report du lancement de Discovery, initialement prévu lundi dernier. Une fuite similaire avait déjà provoqué deux reports de lancement dans le passé. "L'annulation du lancement a été officiellement décidée à 12H11 GMT (13h11, heure belge)" vendredi, a précisé un porte-parole de la Nasa, Allard Beutel "Le prochaine possibilité de lancer Discovery ne sera pas avant lundi au plus tôt", a-t-il dit.

Ce nouveau report laisse peu de chance pour que la Nasa lance Discovery avant que ne se referme la fenêtre de tir pour novembre, normalement dimanche. Lundi est l'ultime possibilité ce mois-ci, mais paraît très incertain. La prochaine fenêtre de lancement s'ouvrira le 1er décembre pour seulement quelques jours.

La fuite a été observée deux heures environ après le début des opérations de remplissage du réservoir externe avec près de deux millions de litres d'hydrogène et d'oxygène liquide à basse température. La Nasa a déjà remis le lancement de Discovery pour son dernier vol à quatre reprises en raison, les trois première fois, d'anomalies techniques et mercredi à cause de la météo.

  1. Des chercheurs belges vont envoyer des animaux microscopiques dans l'espace

    Des chercheurs belges vont envoyer des animaux microscopi­ques dans l'espace

    Après une longue préparation, l'Université de Namur (UNamur) et le Centre d'étude de l'énergie nucléaire (SKC-CEN) sont prêts à envoyer des rotifères dans l'espace, ont-ils annoncé mardi. Ces animaux microscopiques décolleront de Floride en décembre et orbiteront pendant deux semaines autour de la Terre, dans la Station spatiale internationale (ISS). L'objectif est de déterminer les causes sous-jacentes à leur forte radiorésistance, ce qui permettra d'augmenter celle des astronautes et ouvrira la porte à d'autres applications.