Plein écran

Collision entre deux satellites russe et américain

Un satellite commercial américain a été détruit après une collision dans l'espace avec un satellite russe, un type d'accident particulièrement rare, a indiqué mercredi la société Iridium exploitant l'appareil américain.

L'entreprise Iridium, basée à Bethesda (Maryland, est), a indiqué avoir "perdu un satellite opérationnel" après un choc, mardi, avec un satellite russe hors d'usage, dans ce qui est considéré comme l'un des premiers accidents majeurs de ce genre dans l'espace.

Ce type de collision à ces centaines de kilomètres de la Terre est "extrêmement rare" et "très peu probable", a souligné Iridium.
L'entreprise a précisé prendre les "mesures nécessaires pour remplacer le satellite endommagé".

Iridium, qui possède une flotte de 66 satellites de télécommunications, a assuré que l'accident ne pouvait être imputé à une éventuelle faiblesse de leur satellite.

Sa perte pourrait "entraîner une perturbation très limitée" des communications, a assuré l'entreprise. (belga/acx)