Plein écran
© afp

De nouvelles découvertes "excitantes" sur Pluton

Après des chaînes de montagne et de vastes plaines gelées, la sonde américaine New Horizons a envoyé de nouvelles images montrant des vapeurs dans l'atmosphère de Pluton et des signes de mouvements de glaces d'azote et de méthane sur sa surface.

"Dix jours après le survol au plus près de Pluton nous pouvons dire que nos attentes ont été plus que surpassées", s'est réjoui vendredi John Grunsfeld, le responsable des missions scientifiques de la NASA.

"Diversité géologique excitante"
"Avec des glaces mouvantes, une composition chimique originale de sa surface, ses chaînes montagneuses et ses brumes, Pluton révèle une diversité géologique vraiment excitante", a-t-il ajouté lors d'une conférence de presse.

New Horizons
Sept heures après être passée au plus près de Pluton le 14 juillet, New Horizons a braqué un de ses instruments optiques sur la planète naine, ce qui a permis de saisir les rayons du soleil passant à travers son atmosphère.

Vapeurs
Les images montrent des vapeurs s'élevant jusqu'à 130 km au-dessus de la surface. Une analyse préliminaire indique deux couches distinctes, une à environ 80 km d'altitude et l'autre à quelque 50 km.

Couleur rougeâtre
"Ces vapeurs sont un élément clé pour créer les composants complexes d'hydrocarbone qui donnent à la surface de Pluton sa couleur rougeâtre", a expliqué Michael Summers, un astronome de la mission.

Surprise
Les dernières images transmises par New Horizons révèlent aussi des signes de mouvements de glace à la surface de Pluton signe d'une activité géologique récente -quelques dizaines millions d'années- sur la planète, ce qui a surpris ces scientifiques.

  1. Vénus aurait été habitable il y a plusieurs millions d’années

    Vénus aurait été habitable il y a plusieurs millions d’années

    Vénus, planète inhospitalière, est pourtant considérée comme la sœur jumelle de la Terre. De tailles presque identiques, ce qui se passe à leur surface est radicalement différent. Sur l’une, règnent des pluies d’acide sulfurique et des températures atteignant les 450°C, tandis qu’au sol s’étendent des plaines volcaniques et des cratères. Sur l’autre, les océans composent la majorité de la surface, les températures sont largement agréables et, surtout, la vie y est apparue. Pourtant, il y a quelques centaines de millions d’années, Vénus aurait pu être considérée comme habitable.