Plein écran
© NASA

Découverte d'une exoplanète qui ressemble à la Terre

Un groupe de scientifiques a découvert une exoplanète en dehors de notre système solaire. C’est une planète rocheuse où de l’eau liquide pourrait être présente, selon la NASA.

Dans un premier temps, les scientifiques ont négligé la découverte faite par le télescope spatial “Kepler”, qui a été mis hors service en 2018, mais dans un “second temps”, les chercheurs sont tombés sur l’exoplanète Kepler-1649c.

Le corps céleste se trouve à 300 années-lumière de la Terre et ressemble beaucoup à notre planète, selon la NASA. Elle fait 1,06 fois la taille de la Terre. Kepler-1649c reçoit de son étoile mère 75 % de la quantité de lumière que nous recevons de notre soleil. Cela signifie que la température de l’exoplanète est également la même que la nôtre.

Une différence est que la nouvelle planète tourne autour d’une petite étoile naine rouge en seulement 19,5 jours. Les étoiles comme celle-ci sont connues pour leurs éruptions stellaires qui s'opposent à une présence de vie potentielle. Il faut à la Terre environ 365,25636 jours pour se faire le tour du Soleil.

Mystère autour des exoplanètes

On ne sait pas encore grand-chose sur Kepler-1649c, notamment sur la composition de son atmosphère qui peut influencer la température. Néanmoins, selon la NASA, l’exoplanète intrigue les scientifiques à la recherche de planètes aux conditions viables.

Il existe d’autres exoplanètes plus proches de nous qui ressemblent à la nôtre par leur taille, comme TRAPPIST-1f et, selon certains calculs, Teegarden c. En ce qui concerne la température, il s’agit de TRAPPIST-1D et TOI 700d. Mais il n’y a pas (encore) d’exoplanète avec les deux valeurs ensemble et dans une zone viable, qui est proche de notre Terre, souligne la NASA.