Plein écran
© afp

L'Égypte dévoile des momies de la période hellénistique

Des momies datant de la dynastie ptolémaïque d'origine grecque (323 à 30 avant J.-C.), découvertes dans des catacombes en Égypte, ont été dévoilées samedi par le ministre égyptien des Antiquités sur le site archéologique de Touna el-Gebel, dans le centre du pays.

Plein écran
© epa
Plein écran
© ap
Plein écran
© reuters

Plusieurs momies brunâtres, à terre ou placées dans des cercueils ouverts en argile, ont été présentées dans des chambres funéraires souterraines exiguës par le ministre Khaled el-Enani, lors d'une cérémonie sur le site de Touna el-Gebel, en Moyenne-Égypte.

"Nous avons jusqu'à présent plus de 40 momies", a annoncé M. Enani. Parmi elles, "douze sont celles d'enfants, six d'animaux et le reste d'hommes et de femmes adultes", a précisé Rami Rasmi, membre de la mission archéologique ayant débuté en février 2018.

Les tombes récemment découvertes se situent dans un tombeau "appartenant probablement à une famille de la petite bourgeoisie" et datant de l'ère ptolémaïque, selon un communiqué du ministère.

La dynastie ptolémaïque, d'origine grecque, fut la dernière dynastie pharaonique avant que l'Égypte ne passe sous domination romaine. La reine Cléopâtre en fut la dernière souveraine.

Plein écran
© ap
  1. La Nasa a été piratée par un mini-ordinateur à 30 euros

    La Nasa a été piratée par un mi­ni-ordinateur à 30 euros

    Un hacker a infiltré le réseau informatique d'un centre de la Nasa l'an dernier, forçant l'agence spatiale américaine à déconnecter temporairement des systèmes de contrôle des vols spatiaux du centre affecté.L'attaque a commencé en avril 2018 et s'est poursuivie pendant près d'un an dans les réseaux du mythique Jet Propulsion Laboratory (JPL) à Pasadena en Californie, a révélé l'inspecteur général de la Nasa dans un rapport publié le 18 juin.
  2. Envie de baptiser une exoplanète ? Tentez votre chance

    Envie de baptiser une exoplanète ? Tentez votre chance

    À l'occasion de son 100e anniversaire, l'Union astronomique internationale a lancé un concours pour permettre à chaque pays dans le monde de donner un nom à une exoplanète et à son étoile hôte. Le système sélectionné pour la Belgique est celui auquel appartient l'exoplanète actuellement désignée sous l'identifiant "HD 49674 b". Particuliers, associations et écoles sont invités à soumettre leurs propositions avant le 15 août prochain.