Plein écran
© Université du Nebraska

L'humour aux toilettes, une très ancienne tradition: la preuve avec ces mosaïques romaines

"L'humour de toilettes est universel". Cette conclusion émane d'archéologues de l'université du Nebraska qui ont investi Antiochia ad Cragum, une ville côtière turque, et ses latrines vieilles de 1800 ans. Lors de leurs investigations, ils ont décelé deux mosaïques parodiant des oeuvres de la mythologie.

Un recueil de blagues  posé à côté de la cuvette, un calendrier potache suspendu au mur, des stickers grivois, des urinoirs "customisés" et destinés à faire sourire.... Les marques d'humour dans les toilettes privées ou publiques, une pratique courante et... historique.

Le mythe de Narcisse revisité
Même si, évidemment, elle ne se sont pas toujours manifestées de la même manière à travers les âges. Il y a 1800 ans, c'est via des mosaïques que l'on tentait de décrocher un rictus aux visiteurs des toilettes publiques, comme le révèlent des archéologues de l'université du Nebraska.

En Turquie, ils ont découvert une mosaïque où l'on aperçoit Narcisse s'extasier devant le reflet non pas de son visage, mais de son pénis. Autre mythe revisité, celui de Zeus et Ganymède. Zeus est représenté en héron, pas en aigle, et son bec approche les parties intimes de Ganymède. "Il faut comprendre les mythes pour les faire vivre. Cette découverte est la preuve que l'humour de toilettes est universel."