Plein écran
Paysage de Savoie (mont Granier) © getty

La beauté rend heureux: logique mais désormais scientifiquement prouvé

Vivre dans un bel endroit rend heureux. Quand la science vient confirmer la découverte de l'instinct.

C'est désormais scientifiquement prouvé grâce aux conclusions d'une recherche dirigée par Chanuki Seresinhe et réalisée en collaboration avec l'université de Warwick (Royaume-Uni).

Confrontés à une série de photos prises aux quatre coins du Royaume-Uni, des volontaires ont permis de distinguer des tendances récurrentes. Si les gens confient être plus heureux dans les "environnements les plus pittoresques", la nature ne possède heureusement pas le monopole du bonheur. En effet, la chercheuse a pu démontrer que les constructions humaines pouvaient également contribuer au bien-être intérieur: les ponts ou les immeubles à l'architecture soignée, par exemple, relate le magazine Nature, relayé par Slate

Une observation intéressante et qui vient conforter la nécessité de repenser l'environnement urbain pour optimiser le bien-être de la population. 

Mais quel est donc le point commun de ces "beaux endroits", naturels ou urbains? Selon Chanuki Seresinhe, le secret réside dans leur "charge cognitive". Le paysage doit attirer l'attention sans surcharger, de façon à rendre agréable sa contemplation: "De jolies rues avec une vue dégagée et peu de distractions peuvent également être revigorantes. Un bel environnement capte notre attention plus longtemps et permet de bloquer l'intrusion de pensées négatives", précise la chercheuse.