La voiture lancée par Falcon Heavy en orbite autour de la Terre

VideoPlusieurs centaines de milliers de personnes ont suivi en direct sur internet mardi l'épopée de la voiture propulsée dans l'espace par la fusée Falcon Heavy de SpaceX, donnant lieu à des images spectaculaires.

Plein écran
© photo_news
Plein écran
© reuters

"Apparemment, il y a une voiture en orbite autour de la Terre", a tweeté le fantasque fondateur de SpaceX, Elon Musk, avec un lien renvoyant vers la vidéo. On pouvait y voir la voiture de sport Tesla, référence à l'autre entreprise phare d'Elon Musk, et le mannequin Starman, référence à un morceau de David Bowie, recouvert d'un scaphandre blanc assis sur le siège passager, un bras au volant, l'autre accoudé à la portière. "Ne paniquez pas!", enjoignait un petit écriteau placé sur le tableau de bord, clin d'oeil au "Guide du voyageur galactique", célèbre roman de science-fiction, tandis que la planète Terre, dont on distinguait clairement les mers et continents, se reflétait sur la carrosserie rouge cerise. Ultime détail, non visible à l'image, la légendaire chanson "Space Oddity" de David Bowie, est jouée en boucle par l'auto-radio du véhicule.

Le véhicule doit rester en orbite autour de la Terre pendant cinq heures avant de s'élancer vers Mars.

La fusée la plus puissante du monde
La fusée Falcon Heavy, actuellement la plus puissante du monde, avait décollé avec succès depuis Cap Canaveral en Floride à 20H45 GMT mardi, et deux de ses trois lanceurs ont accompli la prouesse de se reposer sur Terre quelques minutes plus tard, comme prévu. Ils se sont posés quasiment simultanément sur deux zones d'atterrissage de Cap Canaveral. Le troisième premier étage devait lui se poser sur une barge dans l'Atlantique.

Falcon Heavy était composée de trois fusées Falcon9 de front, sur lesquelles SpaceX avait juché un deuxième étage et une coiffe pour la charge utile, dont est sortie la Tesla rouge. SpaceX affirme que Falcon Heavy peut lancer deux fois plus de charge utile que la plus puissante fusée en opération existante, la Delta IV Heavy, "à un tiers du prix". Selon United Launch Alliance, qui opère les Delta IV, le coût d'un lancement est de 350 millions de dollars.

Avec sa puissance, seulement surpassée dans l'histoire par la fusée Saturn V de la Nasa qui a emporté des astronautes des missions Apollo vers la Lune, la Falcon Heavy pourra mettre jusqu'à 63,8 tonnes en orbite terrestre basse.

Plein écran
© photo_news
  1. La Nasa a été piratée par un mini-ordinateur à 30 euros

    La Nasa a été piratée par un mi­ni-ordinateur à 30 euros

    Un hacker a infiltré le réseau informatique d'un centre de la Nasa l'an dernier, forçant l'agence spatiale américaine à déconnecter temporairement des systèmes de contrôle des vols spatiaux du centre affecté.L'attaque a commencé en avril 2018 et s'est poursuivie pendant près d'un an dans les réseaux du mythique Jet Propulsion Laboratory (JPL) à Pasadena en Californie, a révélé l'inspecteur général de la Nasa dans un rapport publié le 18 juin.
  2. Envie de baptiser une exoplanète ? Tentez votre chance

    Envie de baptiser une exoplanète ? Tentez votre chance

    À l'occasion de son 100e anniversaire, l'Union astronomique internationale a lancé un concours pour permettre à chaque pays dans le monde de donner un nom à une exoplanète et à son étoile hôte. Le système sélectionné pour la Belgique est celui auquel appartient l'exoplanète actuellement désignée sous l'identifiant "HD 49674 b". Particuliers, associations et écoles sont invités à soumettre leurs propositions avant le 15 août prochain.