La planette Terre
Plein écran
La planette Terre © Photo News

Le confinement diminuerait les vibrations de la Terre

Le confinement imposé à la population mondiale aurait un effet sur la pollution de l’air, mais aussi sur les vibrations de la Terre, rapportent les sismologues.

Des scientifiques ont découvert que la Terre vibre moins quand des millions de personnes sont confinées chez elles et que l’activité des trains et des voitures diminue. Selon le géologue et sismologue Thomas Lecocq de l’Observatoire royal, le “bruit sismique” à Bruxelles a diminué d’un tiers depuis la mi-mars, soit depuis le début du confinement. Le bruit sismique est une sorte de bourdonnement provoqué par la vibration de la croûte terrestre. Au fur et à mesure que l’activité s’atténue, la croûte terrestre bouge un peu moins.

Selon lui, les fréquences actuelles perçues au niveau de la croute terrestre correspondent à celles que l’on perçoit habituellement à Noël, quand tout le monde reste à la maison.

L’étude du bruit sismique permet aussi de vérifier si les mesures de confinement sont bien respectées dans les pays confinés. Des scientifiques de Paris, Londres, Los Angeles, Genève et Zurich ont également fait état d’une baisse des niveaux de fréquences. Environ un tiers de la population mondiale, soit plus de deux milliards de personnes, est actuellement confinée chez elle.