Illustration
Plein écran
Illustration © EPA

Le coronavirus n’est que l’un des dix périls qui menacent l’existence de l’Homme

Les premiers mois de 2020 nous ont prouvé qu’un danger microscopique et invisible pouvait bel et bien avoir des conséquences catastrophiques sur des sociétés qui se sentent souvent invincibles. Mais si le coronavirus occupe toute la place dans notre esprit actuellement, il n’est que l’un des grands périls pour l’homme et notre planète. Un rapport de chercheurs australiens visionnaires avait déjà dressé la liste de dix dangers potentiels qui nous prédit bien d’autres crises à l’avenir.

Le rapport connu sous le nom de “Surviving and Thriving in the 21st Century” a été établi par des scientifiques de la Commission for the Human Future. Les chercheurs s’étaient attelés à établir les dix plus grands périls invisibles pour notre monde. Une pandémie comme celle de coronavirus contre laquelle nous vivons était déjà citée, parmi bien d’autres dangers qui se dessinent silencieusement sous nos yeux:

1. Le réchauffement climatique

2. La dégradation de l’environnement

3. Les armes nucléaires

4. La pénurie de ressources naturelles vitales (comme l’eau)

5. L’insécurité alimentaire

6. Les nouvelles technologies dangereuses et incontrôlables

7. La surpopulation

8. La pollution chimique

9. Les pandémies

10. Les échecs du système pour anticiper et agir préventivement contre ces risques

“Une suite de crises inédites à venir”

Autant de dangers dont nous connaissons l’existence théorique mais dont l’aggravation muette et progressive ne nous touche pas réellement au quotidien, dans nos pays riches et protégés. Pourtant, soudain, les deux derniers périls évoqués résonnent étrangement dans notre esprit aujourd’hui et nous font sans doute prendre conscience de la réalité de ces menaces mondiales. Les scientifiques appellent donc les pouvoirs politiques à entrer en action dès maintenant pour endiguer les crises potentielles de leur liste. Ils martèlent qu’à l’heure actuelle, personne au monde n’a de véritable plan d’action pour face à un seul de ces risques. 

“Ce manque de préparation engendrera inexorablement que l’humanité sera constamment touchée par des crises inédites”, avertissaient-ils. Et d’encourager à changer les choses au cours des années qui viennent: “Cela déterminera si les générations actuelles et futures auront un avenir sûr, durable et prospère. Ou non”, conclut le rapport. 

La “Commission for the Human Future” n’est composée que de scientifiques et de citoyens. Elle se concentre sur les défis de l’humanité et les enjeux mondiaux pour notre espèce.