Le lourd héritage de Neandertal dans la lutte contre le Covid-19

Les malades du Covid-19 portant un segment d'ADN de Neandertal, hérité d'un croisement avec le génome humain il y a quelques 60.000 ans, sont plus à risques de complications sévères de la maladie, selon des chercheurs.