Neuf scientifiques de l’Université de Liège récompensés aux FNRS Awards

Ce mardi 21 janvier 2020, neuf scientifiques de l’Université de Liège ont été récompensés lors de la première cérémonie des FNRS Awards organisée à Bruxelles.

Plein écran
Illustration. © Getty Images

Chaque année, le FNRS organise, coorganise, gère ou contribue à gérer plusieurs prix et bourses qui récompensent les chercheurs et chercheuses qui se distinguent dans leur domaine. “2019, c’est ainsi près de 2,5 millions d’euros qui ont récompensé et soutenu l’excellence scientifique”, indique le fonds. “Des remises de Prix sont organisées indépendamment l’une de l’autre, selon des modalités propres à chaque mécène. En lançant la première édition des FNRS.awards, le FNRS tient à rassembler les acteurs de ces évènements de mécénat scientifique lors d’une cérémonie unique”. 

Ce mardi 21 janvier, le Fonds de recherche scientifique a rassemblé plusieurs scientifiques au Concert Noble, à Bruxelles, pour cette première cérémonie. Sur la vingtaine de prix octroyés, neuf ont été attribués à des chercheurs de l’Université de Liège.

Des lauréats dans tous les domaines

Nous vous en parlions déjà en décembre dernier, les chercheuses Olivia Gosseries et Florence Schleich sont les lauréates francophones du prix de la Fondation AstraZeneca. Elles sont été récompensées pour leurs travaux sur le coma, en ce qui concerne Olivia, et sur le traitement de l’asthme, pour Florence.

Damien Sluysmans est, quant à lui, lauréat du prix Antonella Karlson, qui récompense une thèse dans un domaine des sciences exactes. 

Benjamin G. Dewals est le lauréat du prix Joséphine Charlotte qui récompense une réalisation de recherche scientifique dans le domaine des infections virales, en relation avec la santé.

Eric Salmon a été récompense par le prix de la Chaire SCK-CEN Roger Van Geen, qui récompense un scientifique de renom pour ses recherches dans le domaine de l’énergie nucléaire ou de la radiation.

Jean-Michel Lafleur est le lauréat du prix Wernaers pour la vulgarisation scientifique qui récompense sa collaboration à l’ouvrage “Pourquoi l’immigration ? 21 questions que se posent les Belges sur les migrations internationales au 21e siècle”.

Tine D’Aes a reçu une des bourses belges l’Oréal-UNESCO For Women in Sciences pour ses recherches sur le Cdtk7, une cible thérapeutique potentielle dans l’accident vasculaire cérébral ischémique.

Steven Laureys a reçu le Prix Generet pour les maladies rares qui récompense ses recherches sur les états de conscience altérée causés par de graves lésions cérébrales.

Enfin, Maxime Boutier est le lauréat du prix McKinsey & Company, qui récompense la pertinence sociale et économique, de même que l’applicabilité concrète de sa thèse sur un hypervirus.

Retrouvez ici toute l’actualité de la région de Liège.

  1. Le nanosatellite belge Qarman mis en orbite avec succès
    Play

    Le nanosatel­li­te belge Qarman mis en orbite avec succès

    Le nano-satellite QARMAN, entièrement conçu et construit par l’Institut von Karman (VKI) à Rhodes-Saint-Genèse, a été mis en orbite avec succès à partir de la Station spatiale internationale mercredi, a annoncé le VKI dans un communiqué. Ce satellite entamera sa descente pendant sept mois avant d’entrer à nouveau dans l’atmosphère, où il collectera et transmettra des données sur la manière dont les débris se désintègrent dans l’atmosphère. L’objectif principal de cette mission est de viser le zéro débris spatial.