"Tant au niveau du vocabulaire, de la lecture à voix haute, de l'orthographe, de la complexité des productions écrites que des résultats des évaluations certificatives externes, les élèves en immersion obtiennent, en français, des résultats identiques, voire meilleurs que ceux non immergés.
Plein écran
"Tant au niveau du vocabulaire, de la lecture à voix haute, de l'orthographe, de la complexité des productions écrites que des résultats des évaluations certificatives externes, les élèves en immersion obtiennent, en français, des résultats identiques, voire meilleurs que ceux non immergés. © belga

Non, l'immersion n'est pas néfaste pour le français

"Contrairement aux idées reçues, les élèves en immersion ne souffrent pas plus de lacunes en français que ceux suivant une scolarisation traditionnelle", ressort-il d'une étude menée conjointement par l'UCLouvain et l'université de Namur, dont les résultats sont publiés dans La Dernière Heure vendredi. "Tant au niveau du vocabulaire, de la lecture à voix haute, de l'orthographe, de la complexité des productions écrites que des résultats des évaluations certificatives externes, les élèves en immersion obtiennent, en français, des résultats identiques, voire meilleurs que ceux non immergés."