Plein écran
Le grand requin blanc. © Shutterstock

Qui est vraiment le roi de l'océan?

Comme le lion dans la savane, le grand requin blanc, le plus impitoyable de ses congénères, est vu dans la croyance populaire comme le roi des mers et des océans. Mais est-ce réellement le cas?

En réalité, le grand requin blanc ne serait finalement pas le plus redoutable des prédateurs sous-marins. D'après une étude menée par des chercheurs de l'Aquarium de la baie de Monterey et publiée dans la revue Nature, les Dents de la mer auraient une trouille bleue des orques.

Quand les Dents de la mer prennent la poudre d'escampette
"Quand ils sontconfrontés à des orques, les grands requins blancs quittent immédiatement leur lieu de chasse favori et n'y reviennent pas avant un an", déclare Salvador Jorgensen, l'auteur principal de l'étude. En d'autres termes, le chasseur devient le chassé lorsqu'un épaulard traîne dans les parages.

Pour arriver à cette conclusion, les scientifiques ont observé les rencontres entre des grands requins blancs, des épaulards et des éléphants de mer au sud-est des îles Farallon, un archipel au large de San Francisco, en Californie.

Ils ont découvert que les requins, dont certains mesuraient plus de cinq mètres de long, filaient à toute vitesse quelques minutes après l'arrivée des orques, alors qu'elles ne faisaient que passer.

Tout profit pour les éléphants de mer
En outre, les chercheurs ont analysé les mouvements de 165 grands requins blancs dotés d'une puce GPS entre 2006 et 2013, ainsi que 27 années de données concernant les populations de requins blancs, d'orques et d'éléphants de mer. Et il apparait que les éléphants de mer sont les grands bénéficiaires de la frousse des requins pour les épaulards. 

"Chaque saison dans le sud-est de l'île de Farallon, une quarantaine d'éléphants de mer en moyenne sont tués par des requins blancs", explique Scot Anderson, qui a participé à l'étude. "Mais lorsque les orques sont se reyrouvent dans la zone, il n'y a plus de requins et nettement moins de tués parmi les éléphants de mer." Si les orques chassent parfois les éléphants de mer, ils ne s'approchent presque jamais de l'île comme les requins, souligne le scientifique.

"Bien qu'il y ait peu d'interactions entre les requins blancs et les orques, je pense que cela démontre bien que la chaîne alimentaire n'est pas quelque chose de linéaire", conclut Salvador Jorgensen.

Plein écran
L'orque serait en réalité le vrai patron des océans. © Shutterstock