Plein écran
© afp

Richard Branson prévoit son propre voyage spatial d'ici juillet

Le milliardaire britannique Richard Branson prévoit de voyager juste au-dessus de la frontière de l'espace, à bord du vaisseau de sa société Virgin Galactic, d'ici quatre ou cinq mois, a-t-il dit jeudi à l'AFP à Washington.

Plein écran
© afp

"Je voudrais y aller pour le 50e anniversaire du jour où on a marché sur la Lune, c'est notre plan", a précisé le patron du groupe Virgin, en marge d'un événement en l'honneur de Virgin Galactic au musée de l'air et de l'espace de Washington. Les astronautes américains de la mission Apollo 11 ont aluni le 20 juillet 1969.

Virgin Galactic est l'une des deux sociétés, avec Blue Origin, dans la course pour envoyer des passagers juste au-dessus de la frontière de l'espace pendant quelques minutes.

Ces sociétés veulent faire voyager des centaines voire des milliers de personnes dans de courts vols "suborbitaux", c'est-à-dire qui n'iront pas en orbite terrestre. Ces missions seront bien plus courtes et abordables que le projet de SpaceX d'emmener un milliardaire japonais autour de la Lune, au plus tôt en 2023.

En décembre, Virgin Galactic a pour la première fois franchi l'altitude de 80 km (50 miles), qui marque aux Etats-Unis par convention la frontière de l'espace (la convention internationale est de 100 km).

Le vaisseau-fusée de Virgin Galactic, baptisé SpaceShipTwo, est commandé par deux pilotes. Il est largué comme une bombe par un avion porteur, puis allume son moteur à réaction et file droit vers le ciel, atteignant une altitude à laquelle la courbure de la Terre est visible. Puis le vaisseau redescend naturellement, en planant, vers l'aéroport de Mojave, en Californie, son point de départ. Il transportera à terme six passagers en plus des deux pilotes.

Richard Branson a souvent annoncé des dates pour ce premier voyage, mais cette fois, le patron affirme que les essais sont entrés dans une phase décisive.

  1. La Nasa a été piratée par un mini-ordinateur à 30 euros

    La Nasa a été piratée par un mi­ni-ordinateur à 30 euros

    Un hacker a infiltré le réseau informatique d'un centre de la Nasa l'an dernier, forçant l'agence spatiale américaine à déconnecter temporairement des systèmes de contrôle des vols spatiaux du centre affecté.L'attaque a commencé en avril 2018 et s'est poursuivie pendant près d'un an dans les réseaux du mythique Jet Propulsion Laboratory (JPL) à Pasadena en Californie, a révélé l'inspecteur général de la Nasa dans un rapport publié le 18 juin.
  2. Envie de baptiser une exoplanète ? Tentez votre chance

    Envie de baptiser une exoplanète ? Tentez votre chance

    À l'occasion de son 100e anniversaire, l'Union astronomique internationale a lancé un concours pour permettre à chaque pays dans le monde de donner un nom à une exoplanète et à son étoile hôte. Le système sélectionné pour la Belgique est celui auquel appartient l'exoplanète actuellement désignée sous l'identifiant "HD 49674 b". Particuliers, associations et écoles sont invités à soumettre leurs propositions avant le 15 août prochain.