Plein écran
© Thinkstock

À 18 ans, il couche avec sa copine de 15 ans: la Floride le met en prison

Les Autrichiens se mobilisent en faveur d'un jeune compatriote de 18 ans, emprisonné en Floride pour y avoir eu des relations sexuelles avec son amie âgée de 15 ans, un âge légal en Autriche mais non dans cet Etat américain.

"Plusieurs dizaines de milliers d'euros" ont été collectés en quelques jours pour participer au financement de sa caution et sa défense, a indiqué mercredi le maire de sa commune, Herbert Froschauer, aux médias autrichiens.

L'arrestation le 30 juillet à Venice (Floride) de Leo, un lycéen de Haute-Autriche parti rejoindre son amie Amanda avec laquelle il entretenait depuis des mois une relation passionnée sur les réseaux sociaux, a consterné le pays.

Prohibée en Floride en-dessous de l'âge de 16 ans, les relations sexuelles avec un adulte sont en effet tolérées en Autriche à partir de 14 ans s'il n'y a ni contrainte ni prise d'ascendant de la part du majeur.

"C'était une histoire d'amour tout à fait normale", a affirmé le père de Leo, Rudolf, au quotidien régional OÖNachrichten, assurant que l'adolescente avait indiqué à son fils avoir 16 ans.

Le couple avait été surpris par la police, alertée par la mère de la jeune fille qui s'inquiétait de ne pas la voir revenir.

Immédiatement arrêté, Leo avait fait l'objet d'une garde à vue de quatre heures sans avocat ni interprète, puis a été placé en détention à la prison de Saratosa, où il a été maltraité par des codétenus, ont relaté les médias autrichiens, qui se sont également indignés du montant de la caution, fixée à 200.000 dollars (environ 172.600 euros).

Pour réunir cette somme, "l'élan de solidarité est très important. Les gens n'arrêtent pas d'appeler pour venir en aide à la famille", s'est félicité M. Froschauer, élu de la commune de Mitterkirchen, dans le nord de l'Autriche.

  1. Les rencontres en ligne dépassent celles dans le monde réel

    Les rencontres en ligne dépassent celles dans le monde réel

    Pour la première fois depuis les années 1940, les couples hétérosexuels ne se forment plus principalement par l’intermédiaire de connaissances communes, ressort-il d’une étude de l’université américaine de Stanford, relayée lundi par le quotidien flamand Het Laatste Nieuws. Le principal entremetteur est désormais officiellement Internet, grâce aux réseaux sociaux ainsi qu’aux sites et applications de rencontres, comme Tinder. Mais attention, l’apparente facilité actuelle à faire des rencontres a aussi ses écueils.
  2. Le violentomètre: pour savoir ce qui est acceptable ou non dans votre couple

    Le violentomè­tre: pour savoir ce qui est acceptable ou non dans votre couple

    C’est une petite règle qui doit permettre à celles qui doutent du comportement de leur partenaire de mieux formuler leurs pensées. Le violentomètre reprend les comportements qui sont acceptables ou non dans une relation de couple. Ce thermomètre de la violence se divise en trois parties: les comportements d’une relation saine en vert, ceux qui demandent de la vigilance en orange et les comportements qu’il faut arrêter immédiatement en rouge.
  3. Un groupe Facebook pour lister des hommes "à éviter" fait polémique

    Un groupe Facebook pour lister des hommes "à éviter" fait polémique

    Un groupe Facebook néerlandophone rassemblant plus de 300 femmes et intitulé "Foute mannen" ("mauvais gars", dans le sens d'hommes "à éviter") a conduit un des hommes visés à porter plainte en Flandre, pour harcèlement et atteinte à son honneur. L'information est développée vendredi dans les journaux flamands Het Belang Van Limburg et Het Nieuwsblad, alors qu'on apprend que les agissements du groupe en question vont, selon l'Autorité de protection des données, à l'encontre de la législation européenne veillant au respect de la vie privée.