Plein écran
© Instagram

Après avoir trouvé un message choquant sur son bureau, elle remet son voisin dégoûtant à sa place de la meilleure des façons

Victoria Jadot, jeune Belge de 22 ans qu’on trouve sur Instagram sous le pseudo @noixdekadjou, a tourné une vidéo où elle explique comment son voisin l’a harcelée pendant le confinement et surtout, comme elle a refusé de se laisser faire. Son message est inspirant.

Elle habite dans une colocation et sa chambre se trouve au rez-de-chaussée avec un accès direct sur la rue. Elle explique qu’elle avait laissé la fenêtre de sa chambre légèrement ouverte pour faire circuler l’air. Elle a trouvé un message sur son bureau. Son voisin d’en face, qu’elle ne connait pas, lui avait écrit: “Appelle-moi s’il te plaît, je suis ton voisin tu me plais trop, hier je n’ai pas dormi toute la nuit à cause de toi.” Elle a répondu par message en étant très claire: elle n’était pas intéressée et elle ne voulait plus qu’il la contacte.

Victoria a reçu un SMS quelques jours plus tard. “Depuis lors je n’ai pas eu ta réponse mais sache qu’une bonne bite bien chaude et endurante t’attend… C’est ta chance, profites-en c’est une opportunité pour bien se confiner. Tu es la bienvenue je vis seul dans mon studio.” Victoria explique alors qu’autour d’elle, les réactions étaient de trois sortes. Soit les gens minimisaient le comportement de son voisin (“c’est un pauvre type, c’est pas grave”), soit on lui disait de se taire pour ne pas l’encourager, soit on lui disait de “faire attention” et de ne pas trop faire de vagues parce que ça pouvait être “dangereux”.

Victoria, ne s’estimant pas victime, a décidé d’aller sonner chez son voisin. Elle a enregistré leur échange et elle le diffuse à la fin de la vidéo. Elle lui explique que ce qu’il a fait n’est pas correct, que c’est à lui de se remettre en question, qu’elle, elle a autre chose à faire. “Ce n’est pas à moi de faire ton travail de développement personnel”, dit-elle. Il s’excuse rapidement. “Je n’avais pas d’autres choix pour te rencontrer ou faire quelque chose avec toi”, lui dit-il en guise de piteuse explication. Elle lui dit alors que parler de sa “bite bien chaude” à une femme n’est pas une phrase de rencontre appropriée.

Plein écran
© DR

“Je veux continuer à ouvrir ma fenêtre pour avoir de l’air parce que je ne suis pas une victime”, reprend-t-elle. “Je ne suis pas une proie. Ce n’est pas à nous de nous protéger, c’est aux mecs de s’éduquer. (...) A partir du moment où il y a un malaise, c’est qu’il y a quelque chose de pas normal. Et quand il y a quelque chose de pas normal, il faut élever la voix.”

Elle explique à Madmoizelle qu’elle refuse de se positionner en victime sous prétexte qu’elle est une femme: “Je ne me méfie pas plus des inconnus qu’un mec, je ne fais pas plus attention à ma tenue pour sortir qu’un mec, je n’ai pas plus peur de rentrer tard le soir qu’un mec. Et si on me confronte, j’ai autant d’armes qu’un mec pour réagir. Ce n’est pas une question de force physique, mais de s’enlever de la tête cette drôle d’idée que les femmes seraient moins capables. La rue est à tout le monde et je m’y sens autant chez moi que n’importe qui.”

  1. Peut-on arrêter ce match du “meilleur” confinement?
    Blog

    Peut-on arrêter ce match du “meilleur” confine­ment?

    Notre journaliste Déborah Laurent est installée en Californie une grande partie de l’année. L’occasion pour 7sur7 de vous fournir l’information la plus rapide et la plus complète possible (merci le décalage horaire!). Et l’occasion pour elle de constater les différences culturelles impressionnantes avec notre plat pays et d’apprendre à vivre en famille loin de tous. Elle en parle sur son blog personnel Sea You Son (et sur Instagram ici, Facebook ici et YouTube ici). Nous vous proposerons chaque mardi l’un de ses articles de blog ici.
  2. Le “Boyfriend Challenge”, un défi qui va faire des heureux
    Play

    Le “Boyfriend Challenge”, un défi qui va faire des heureux

    Un nouveau challenge fait des heureux sur Internet. Le “Boyfriend Challenge” consiste à surprendre son petit copain en s’exhibant complètement nue devant lui à un moment inattendu. Les réactions filmées à l’aide d’un téléphone portable sont ensuite partagées sur les réseaux sociaux. Si certains semblent choqués à la vue de leur partenaire dans le plus simple appareil, beaucoup d’autres se réjouissent de la surprise et n’hésitent pas à le faire savoir. Un savoureux moment drôle et léger qui redonne le sourire.