photo_news
Plein écran
© photo_news

"Ça coûte cher les femmes délicieuses", la pub sexiste de Lidl cible d'une enquête

Le Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) a reçu plusieurs plaintes contre une campagne publicitaire pour les produits de la marque Lidl qui véhicule des stéréotypes sexistes. Il a décidé d'ouvrir une instruction à l'encontre de la radio Nostalgie qui a diffusé ces spots, annonce-t-il dimanche. C'est la première fois que l'instance ouvre une instruction pour une possible atteinte au respect de l'égalité entre les femmes et les hommes, sa compétence à ce propos ayant été élargie en juin 2016.

  1. “Je porte une cage de chasteté, ma femme contrôle mes orgasmes”
    Témoignage

    “Je porte une cage de chasteté, ma femme contrôle mes orgasmes”

    Le sexe se réinvente. Avec cette révolution, les pratiques se diversifient et se modernisent pour, dans certains cas, s’éloigner de la traditionnelle sexualité phallocentrée. C’est là toute l’idée de la chasteté masculine contrôlée, dont Maxime (prénom d’emprunt) est adepte depuis plusieurs semaines. Lorsque sa compagne lui a présenté une cage de chasteté, il a tout d’abord été quelque peu surpris par cet objet peu courant, avant de se prêter au jeu. “Depuis huit mois, c’est elle qui contrôle mes orgasmes."
  2. “Beaucoup de personnes LGBTQI+ quittent Charleroi pour Liège ou Bruxelles”
    Enquête

    “Beaucoup de personnes LGBTQI+ quittent Charleroi pour Liège ou Bruxelles”

    Le lundi 17 mai était placé sous le signe de la Journée internationale contre l’homophobie, la transphobie et la biphobie. La Ville de Charleroi a profité de l’occasion pour lancer diverses initiatives afin d’améliorer la sécurité et la visibilité de la communauté Lesbienne-Gay-Bisexuel-Transgenre-Queer-Intersexe et toutes les autres identités de genre ou orientations sexuelles (LGBTQI+). Mais quelle est la situation au Pays Noir? Tour d’horizon.