Illustration.
Plein écran
Illustration. © Getty Images/EyeEm

Comment avoir une dispute “constructive” avec son chéri?

Personne n’aime se disputer avec son partenaire, mais parfois, c’est inévitable et cela fait même du bien au couple. Ces moments de désaccord font partie de la vie de couple. Cependant, la façon dont nous nous disputons et le fait d’en être conscient peut avoir un impact considérable sur notre relation. Au total, il existe environ quatre styles d’argumentation que vous pouvez utiliser lors d'une dispute, mais un seul d’entre eux est productif. 

  1. L'avantage lié au tarif nuit disparaîtra dans 3 mois: combien pouvez-vous encore économiser actuellement en faisant votre lessive pendant la nuit?
    Monenergie.be

    L'avantage lié au tarif nuit disparaî­tra dans 3 mois: combien pouvez-vous encore économiser actuelle­ment en faisant votre lessive pendant la nuit?

    La différence entre le tarif jour moins avantageux et le tarif nuit plus avantageux disparaîtra à partir du 1er juillet 2022, du moins en ce qui concerne les coûts de réseau. Combien pouvez-vous encore économiser actuellement en faisant tourner votre machine à laver pendant la nuit? Et quel sera l’impact de ce changement sur votre facture énergétique? Monenergie.be a examiné ceci.
  2. La batterie domestique est-elle rentable? “La durée de vie n’excède généralement pas 15 ans”
    Livios

    La batterie domestique est-elle rentable? “La durée de vie n’excède générale­ment pas 15 ans”

    La hausse des prix de l’énergie a provoqué un rush sur les panneaux solaires. Lorsque vous demandez un devis, l’installateur ne manque pas de vous proposer de vous équiper, en plus des panneaux, d’une batterie domestique. Le surcoût de plusieurs milliers d’euros en vaut-il réellement la peine? Le site de la construction Livios apporte plus de clarté à la situation.
  1. Les violences gynécologiques sont aussi psychologiques: “Il a jeté l’embryon tel un vulgaire déchet”

    Les violences gynécologi­ques sont aussi psychologi­ques: “Il a jeté l’embryon tel un vulgaire déchet”

    Karol-An, 31 ans, a vécu une très mauvaise expérience aux urgences gynécologiques de l’hôpital des Bruyères (CHU), à Liège. Alors qu’elle faisait une fausse couche, un moment douloureux pour toute personne désirant avoir un enfant, le gynécologue à qui elle a eu affaire s’est montré froid et brutal. “Pas physiquement, mais psychologiquement”, cee qui ne change toutefois rien au traumatisme vécu. La Liégeoise se confie.