Plein écran

Dormir séparément: l'extase assurée

La nuit est souvent synonyme pour les couples d'un doux moment d'intimité partagé. Mais cela peut aussi être un vrai cauchemar. Il ne s'endort pas avant 3h du matin et aime la compagnie de son PC au lit. Elle monopolise la couette et ronfle quand elle a bu un verre de trop. Il grince des dents. Elle parle pendant son sommeil. Parfois dormir à deux n'est pas de tout repos. Selon le Daily Mail, de plus en plus de couples choisissent de dormir séparément, dans deux lits différents, voire dans deux chambres.

Debbie et James Clayden, deux époux de 29 ans, estiment que leur vie sexuelle se porte très bien grâce à ce système. "On fait l'amour quand et où on a envie. Le sexe en dehors du lit conjugal est beaucoup plus excitant. Quand on veut le faire dans un lit, c'est généralement dans celui de James. On se câline et on discute après, puis je retourne dans ma chambre", explique Debbie. Le couple a commencé à dormir séparément à cause de la condition de James, qui souffre de mouvement oculaire rapide, c'est-à-dire qu'il mime ses rêves.

La conseillère Denise Knowles observe qu'elle rencontre de plus en plus de couples qui font ce choix. Partager une chambre est une source de conflits inutiles. "Les couples commencent à parler de leurs problèmes au lit et les disputes arrivent." Une chambre séparée peut aussi augmenter le désir des deux partenaires. "C'est comme s'ils revenaient à l'époque où ils se fréquentaient avant de vivre ensemble. Faire l'amour chez l'autre et revenir chez soi, c'est excitant." (CD)