Plein écran
Illustration © thinkstock

Elle divorce parce que son mari a un "petit pénis"

Une Taïwanaise de 52 ans a demandé le divorce parce qu'elle trouvait que le pénis de son époux ne lui convenait pas. L'organe mesurait, selon ses dires, cinq centimètres.

Zhang a fait part de son regret face à son manque de plaisir au lit. Elle explique que Zhou, son époux, avait du mal à la satisfaire. "Son pénis est très petit", a-t-elle déclaré à l'Apple Daily. "Comme celui d'un enfant. Il ne mesurait que cinq centimètres. Nos n'avons jamais eu de relations sexuelles durant notre mariage".

Elle a ajouté : "Il est aussi impuissant et incapable d'assumer son rôle de mari." Zhou, 55 ans, a réfuté les arguments de son ex-épouse rencontrée grâce à des amis communs. Il prétend ne pas être d'humeur la nuit. "Je préfère avoir des relations sexuelles le matin, elle, elle préférait en avoir aux alentours de minuit. A ce moment-là, je suis épuisé."

  1. Les futurs pères aussi devraient arrêter l'alcool

    Les futurs pères aussi devraient arrêter l'alcool

    Une nouvelle étude a établi un lien entre les malformations cardiaques congénitales d’un bébé et la consommation d’alcool de ses parents, a rapporté jeudi la chaîne américaine CNN. Ainsi, les pères qui ont bu au cours des trois mois avant la conception de l’enfant ont 44% de probabilités supplémentaires d’engendrer un bébé atteint de cardiopathie congénitale par rapport à ceux qui ne consomment pas d’alcool, voire 52% s’ils se sont adonnés au “binge drinking”, avec cinq boissons ou plus par épisode de consommation.