Plein écran
© Capture d'écran

Il accroche un cadenas à son amie pour qu'elle lui soit fidèle

Un Mexicain de 40 ans a été brièvement arrêté après que sa petite amie a alerté la police pour se plaindre d'un cadenas que son compagnon a fixé à son jeans pour s'assurer de sa fidélité.

Selon la CNN qui rapporte l'information, la victime une jeune femme de 25 ans s'est rendue dans un commissariat de police de Veracruz pour se plaindre des douleurs ressenties après avoir été incapable de se rendre aux toilettes pendant des heures, son pantalon ayant été littéralement cadenassé par son compagnon.

La jeune femme a indiqué que cela faisait des années que cela durait et qu'elle avait trop peur de son petit ami que pour tenter d'enlever de cadenas que celui-ci lui fixait chaque jour.

L'individu a été appréhendé. Il a admis les faits et a donné la clé du cadenas aux policiers. La jeune femme ayant refusé de déposer une plainte contre son compagnon, celui-ci a été libéré après avoir signé un document certifiant qu'il ne cadenasserait plus son amie.

Une libération qui a consterné Araceli Gonzalez, militante des droits des femmes dans l'État de Veracruz. Selon elle, les policiers n'ont pas fait leur travail correctment. "Elle est victime d'un crime depuis douze ans et personne ne fait rien pour elle", s'insurge-t-elle. "Le traitement de cette affaire est contraire à la loi. Personne n'a agi contre l'agresseur". Selon elle, cette jeune femme cadenassée et dont l'identité n'a pas été dévoilée est loin d'être la seule à subir ce genre de violence.