Maintenir ou augmenter la fréquence des rapports sexuels après un infarctus n'est pas risqué, contrairement aux idées reçues
Plein écran
Maintenir ou augmenter la fréquence des rapports sexuels après un infarctus n'est pas risqué, contrairement aux idées reçues © Getty Images

L’incroyable pouvoir du sexe pour augmenter ses chances de survie après l’infarctus

Se ménager, après un infarctus? Peut-être, mais pas à tous niveaux, avance une étude de l’université de Tel Aviv. Cette dernière met en avant, via des recherches menées sur une période de 22 ans, que les personnes ayant rapidement repris une activité sexuelle après un infarctus ont ainsi radicalement augmenté leurs chances de survie. 

  1. “Masque 19”: ce code pour signaler les violences conjugales est-il vraiment connu de nos pharmaciens?

    “Masque 19”: ce code pour signaler les violences conjugales est-il vraiment connu de nos pharma­ciens?

    La période de confinement a mis en lumière un problème de plus en plus important, à savoir les violences conjugales. Pour faire face à ce fléau, le code “Masque 19" a été mis en place permettant aux victimes de se signaler dans les pharmacies du pays. Mais ce système d’alerte est-il connu de tous nos pharmaciens? C’est ce qu’a voulu savoir le collectif belge “Would You React”, qui a mené une expérience sociale autour de cette thématique.
  2. “Le soleil joue avec nos hormones”, pourquoi faisons-nous davantage l’amour en été?

    “Le soleil joue avec nos hormones”, pourquoi fai­sons-nous davantage l’amour en été?

    C’est un fait avéré: nous faisons plus l’amour en été. Le soleil influence nos hormones, ce qui stimule notre appétit sexuel. La sexologue Mieke Mievis a expliqué à nos confrères de Het Laatste Nieuws les raisons pour lesquelles l’été est une saison propice aux ébats. Elle a également livré quelques conseils pour se rafraîchir pendant l’acte: “Les glaçons, c’est trop de tracas.”