Plein écran
La KidsBox, sur le thème de la gourmandise © Instagram

La box remplie de jouets éco-responsales qui séduit parents et enfants

"Si on pouvait louer des jouets, en fonction de l'âge de nos enfants et de leurs envies, on aurait une maison beaucoup moins encombrée et on dépenserait beaucoup plus intelligemment", explique Dominique Bissot, fondatrice de la famille KIDS et de la KidsBox.

Plein écran
© KidsBox
Plein écran
© KidsBox

Lancé par une maman belge partie vivre au Luxembourg, la KidsBox propose aux familles de recevoir tous les mois trois jouets de qualité, responsables, éducatifs, innovant et, pour certains, éco-friendly. Les parents les auront préalablement choisi en fonction de l'âge de leurs enfants et parmi un panel de douze thèmes. On retrouve, par exemple, les thèmes suivants: le cirque, les métiers, la savane, Il était une fois,...

Une opération écologique et philanthropique
Selon le type d'abonnement, les enfants qui reçoivent la boite de jouets peuvent en disposer pendant plusieurs mois. À la fin du mois, les jeux sont renvoyés gratuitement. Vérifiés et lavés, ils sont alors renvoyés vers un autre enfant. À terme, les jouets sont donnés à une association ou vendus. Le produit de la vente est alors remis à une organisation philanthropique. 

On laisse de côté l'économie de gaspillage
Le principal point fort de la KidsBox est le réemploi des jouets. Les parents ne dépensent plus des sommes folles dans des jouets avec lesquels les enfants joueront à peine. Notre économie s'oriente de plus en plus vers le partage et laisse de côté la possession et la consommation de masse. Une démarche solidaire à laquelle même les enfants seront sensibles.

Une surprise tous les mois
La KidsBox est pratique, livrée à domicile ou dans un point relais. Les jouets qu'elle contient stimulent la créativité et l'imagination des enfants. Sans emballages superflus, ils sont fabriqués pour la plupart de manière artisanale et locale, en Europe. Les parents qui se lancent dans le projet soutiennent ainsi les jeunes créateurs de jouets.

Pour plus d'informations sur les projets KIDS, cliquez-ici

On en parle de plus en plus un peu partout mais l'égalité des sexes commence avec les jouets ! Et si construire l'égalité entre les filles et les garçons c'était d'abord réfléchir à ce que nous mettons entre les mains des enfants ? Les garçons jouent aux voitures et à la guerre tandis que les filles jouent à la poupée et se déguisent en princesse... Voilà une image bien ordinaire que nous ne prenons plus la peine de questionner ! Pourtant, si on regarde de plus près les jouets que l'on propose aux filles et aux garçons, on découvre deux univers totalement séparés et opposés, profondément stéréotypés et inégalitaires ! Aux filles la sphère domestique et son lot de tâches ménagères, aux garçons l'aventure et la conquête ! Aux filles le devoir de beauté, aux garçons la science et la technicité. Rose pour les filles, bleu pour les garçons ! Chez @kidsbox_lu peu de rose et de bleu, mais du vert,du jaune et du noir pour donner à l'enfant la possibilité de choisir son jeu et d'exprimer sa personnalité sans qu'il se fasse influencer ( par ses parents ! ) #kidsbox proposera des jeux variés, éducatifs et ludiques selon l'âge des enfants pour faire prendre conscience à chacun (enfant comme adulte) des stéréotypes liés au sexe, pour ainsi garantir la liberté de chacun dans le plus grand respect mutuel. Pour les curieux une petite partie de la #kidsbox Black & White ⬛️⚪️pour les petits de 0 à 2ans avec un design très scandinave des jouets @weegallery #kidsboxluxembourg #egalitegarçonsfilles #jouetsequitables #consommerautrement #blackandwhite #toys #weegallery #weegalleryartcards #kidscards #scandinaviandesign #zerodechet #zerowaste #kidsboxluxembourg #sensibiliserlesenfants #egalite #mumpreneur #goingtozerowaste #luxembourg #monthyboxes #consommerresponsable #louerplutotquacheter

37 Likes, 1 Comments - Kidsbox Luxembourg (@kidsbox_lu) on Instagram: "On en parle de plus en plus un peu partout mais l'égalité des sexes commence avec les jouets ! Et..."

  1. Les futurs pères aussi devraient arrêter l'alcool

    Les futurs pères aussi devraient arrêter l'alcool

    Une nouvelle étude a établi un lien entre les malformations cardiaques congénitales d’un bébé et la consommation d’alcool de ses parents, a rapporté jeudi la chaîne américaine CNN. Ainsi, les pères qui ont bu au cours des trois mois avant la conception de l’enfant ont 44% de probabilités supplémentaires d’engendrer un bébé atteint de cardiopathie congénitale par rapport à ceux qui ne consomment pas d’alcool, voire 52% s’ils se sont adonnés au “binge drinking”, avec cinq boissons ou plus par épisode de consommation.