Illustration.
Plein écran
Illustration. © Ryan Holloway / Unsplash

Le confinement, un tue-l’amour? Pas vraiment pour ces Belges qui ont trouvé l’amour en pleine crise

Trouver l’amour n’est pas toujours chose aisée, encore moins en période de confinement où nos rapports sociaux sont réduits au strict minimum. Pourtant, Marie, Élise et Leo ont réussi ce pari. Nina, elle, a quitté son compagnon. Mais ne vous apitoyez pas sur son sort, ce n’est que pour le mieux! Rencontre avec ces Belges qui ont réussi à surmonter les obstacles de la pandémie et à s’épanouir sur le plan sentimental.

  1. Quand la crise fait baisser notre libido: “Pas de panique”

    Quand la crise fait baisser notre libido: “Pas de panique”

    Depuis un an, la pandémie de coronavirus a bouleversé nos vies. L’occasion pour les journalistes de 7sur7 de dresser un bilan en sondant les secteurs particulièrement affectés. Comment la covid les a-t-elle impactés? Qu’ont ils fait pour s’adapter et comment voient-ils l’avenir? ÉPISODE 2: LE COUPLE. La crise du coronavirus et les confinements ont bouleversé l’équilibre de couple, notre intimité, notre sexualité. Un phénomène qui s’explique par différents facteurs: le stress, le côté anxiogène de la situation ou encore le manque d’espace personnel. Comment expliquer et surtout relativiser ces changements? Marie Géonet, Dr. en Psychologie, chercheuse à la HE Vinci et UCLouvain, psychothérapeute et sexologue, analyse la situation. “D'un autre côté, la satisfaction conjugale est relativement bonne”, affirme-t-elle.
  2. L’amour à l’heure de la Covid-19: “Se rapprocher d’une personne, c’est aussi mettre en danger sa bulle sociale”
    Interview

    L’amour à l’heure de la Covid-19: “Se rapprocher d’une personne, c’est aussi mettre en danger sa bulle sociale”

    La pandémie de coronavirus a freiné net les célibataires dans leur quête de l’amour. Entre le port du masque et la distanciation physique, pas facile de trouver l’âme sœur malgré les applications de rencontres. Faut-il capituler et attendre le retour de cupidon lorsque les temps seront meilleurs? Pas forcément. Trouver un partenaire de vie à l’heure de la Covid-19, c’est possible. Marie de Duve de l’agence de rencontres a2 by Valérie Dax nous aide à mieux nous y prendre.
  3. Rongé par la solitude depuis le début de la pandémie, René cherche un peu de compagnie: “Je ne veux pas mourir seul”

    Rongé par la solitude depuis le début de la pandémie, René cherche un peu de compagnie: “Je ne veux pas mourir seul”

    Depuis un peu plus d’un an, René Paps, 72 ans, vit seul dans sa grande maison de Grâce-Hollogne. À cause de la pandémie, ses habitudes ont été chamboulées et il ne voit plus personne. Si, lorsque nous l’avons rencontré, le vieil homme semblait joyeux, en lui demeure une profonde tristesse. “L’air ne fait pas la chanson”, a tenu à nous rappeler ce mélomane. Pour déjouer la solitude, René cherche un peu de compagnie.
  1. Des skieurs en maillot de bain dévalent les pistes en Russie
    Play

    Des skieurs en maillot de bain dévalent les pistes en Russie

    11:50
  2. Il descend une montagne enneigée à 100 km/h en kayak
    Play

    Il descend une montagne enneigée à 100 km/h en kayak

    13:08