Plein écran

Le mariage ou tu dégages!

  1. Une femme sur quatre préfère Netflix au sexe: un expert met en garde contre le danger du “blueligthing”

    Une femme sur quatre préfère Netflix au sexe: un expert met en garde contre le danger du “blue­ligthing”

    Un excès de lumière bleue n’est pas bon pour nos yeux ni pour notre bien-être mental. Mais les écrans ont aussi une influence négative sur notre ou nos relations. C’est ce qu’on appelle le “bluelighting”. Plus d’un quart des femmes belges préfèrent regarder un film ou une série sur Netflix plutôt que d’avoir des rapports sexuels. Leen Scholiers, coach en relations humaines, donne des conseils pour se connecter davantage, sans écran entre nous. “Si vous ou votre partenaire êtes constamment sur votre téléphone portable en présence de l’autre, cela peut être le signe d’un problème plus profond.”
  2. La littérature inclusive de plus en plus populaire: “Les personnes issues de groupes minoritaires peuvent aussi être le héros”

    La littératu­re inclusive de plus en plus populaire: “Les personnes issues de groupes minoritai­res peuvent aussi être le héros”

    Le fait que la société souhaite devenir plus inclusive se reflète non seulement dans les médias, principalement sur les réseaux sociaux, mais également dans la littérature. Le mouvement “woke” a le vent en poupe depuis quelques années. Les personnages principaux des livres, notamment pour enfants, sont de plus en plus diversifiés, et c’est une bonne chose. “Il est important que les personnes issues de groupes minoritaires comprennent qu’elles peuvent aussi être le héros ou la héroïne d’une histoire, au lieu d’être le sidekick gay insolent ou la personne en fauteuil roulant censée inspirer le personnage principal.”