Le plus jeune transgenre de Belgique: "Je serai toujours une fille"

VideoL'histoire a fait pas mal de bruit chez nos voisins flamands. Né garçon, Senne est devenu Sanne il y a trois ans maintenant. Si tout se passe comme prévu, elle subira une opération de changement de sexe à 18 ans. Âgée de 7 ans aujourd'hui, la petite fille est le plus jeune transgenre de Belgique. Dans sa chambre, c'est le rose et le turquois qui prédominent. "Je ne deviendrai plus jamais un garçon."

Plein écran
© © Pieter-Jan Vanstockstraeten

Dans sa chambre, tout est rose et turquois. Sa robe affiche de grandes fleurs. Ce n'est pas de la figuration: Sanne est une fille. Il y a trois ans, elle a commencé à s'habiller en fille. "J'aime les talons hauts, le maquillage, le vernis à ongles, les robes et Bob l'éponge." Sanne (7 ans) est le plus jeune transgenre de Belgique.

Nicole, la maman de Sanne, se souvient du jour où tout a basculé. "Depuis longtemps, je savais que Senne n'était pas un petit garçon comme les autres. Très doux. Très calme. Il jouait surtout avec des filles. Il demandait souvent des poupées à la Saint-Nicolas. Avec mon mari Eddy, on se disait qu'il deviendrait peut-être homo. Un jour au C&A, la question est tombée: Maman, je peux essayer une robe?"

"Les garçons ne portent pas de robes"
À ce moment, Nicole a répondu ce que n'importe quelle maman aurait pu répondre. "Mon chéri, les garçons ne portent pas de robes."

"Je n'avais jamais vu autant de déception sur le visage de mon enfant. Dans le dernier magasin que nous avons visité, je lui ai acheté une robe. Elle n'a coûté que 8 euros. Il y avait des cerises dessus. Mais Sanne l'a portée jusqu'au dernier jour", conclut sa maman.

Plein écran
© HLN
  1. Les divorces explosent en Chine après le confinement: un scénario à craindre en Belgique?

    Les divorces explosent en Chine après le confine­ment: un scénario à craindre en Belgique?

    Confinement et crise de couple, un mariage inéluctable? Non. Mais certains ménages éprouvent des difficultés à s'adapter à ce nouveau mode de vie imposé. Passer davantage de temps avec sa moitié au sein du domicile familial peut engendrer ou renforcer des tensions. En Chine, les demandes de divorces explosent. Une tendance qui risque de s’imposer chez nous dans les semaines ou mois à venir? Invitée de RTL Info, Camille Nérac, sexologue et thérapeute de couple, tempère et avance quelques conseils pratiques pour éviter les couacs.