Villa Achterwerk
Plein écran
Villa Achterwerk © Getty

Les astuces insolites des couples pour se rendre discrètement aux toilettes

En couple, il faut parfois faire preuve de beaucoup d'imagination pour... dissimuler les odeurs et les bruits. Qui n’a jamais attendu que son/sa partenaire quitte le domicile pour se rendre aux toilettes? Ce sentiment de gêne porte le nom de “poop-shaming”. Un phénomène qui pousse certains à trouver des astuces parfois insolites pour se rendre aux toilettes en toute discrétion.

  1. Rongé par la solitude depuis le début de la pandémie, René cherche un peu de compagnie: “Je ne veux pas mourir seul”

    Rongé par la solitude depuis le début de la pandémie, René cherche un peu de compagnie: “Je ne veux pas mourir seul”

    Depuis un peu plus d’un an, René Paps, 72 ans, vit seul dans sa grande maison de Grâce-Hollogne. À cause de la pandémie, ses habitudes ont été chamboulées et il ne voit plus personne. Si lorsque nous l’avons rencontré, le vieil homme semblait joyeux, en lui demeure une profonde tristesse. “L’air ne fait pas la chanson”, a tenu à nous rappeler ce mélomane. Pour déjouer la solitude, René cherche un peu de compagnie.
  2. Perte du désir sexuel chez la femme: “Voici l’erreur fatale commise par la plupart des hommes”
    Interview

    Perte du désir sexuel chez la femme: “Voici l’erreur fatale commise par la plupart des hommes”

    Comme deux aimants, les partenaires se sentent attirés l’un vers l’autre au début d’une relation. Un sentiment que l’on imagine ressentir encore et encore au fil des années. Malheureusement, cette fougue finit par s’estomper au sein de la plupart des couples. Il arrive alors que le désir sexuel ne soit plus vraiment présent, notamment chez la femme. Pascal de Sutter, docteur en psychologie et expert de la version française de “Mariés au premier regard”, révèle l’erreur fatale commise par la plupart des hommes et qui entraîne cette perte du désir chez leur partenaire.
  3. Pénétration, jouissance, désir et absence de désir: la gynéco qui dit stop aux idées reçues
    Interview

    Pénétrati­on, jouissance, désir et absence de désir: la gynéco qui dit stop aux idées reçues

    Laura Berlingo, gynécologue-obstétricienne à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière à Paris, “veut changer la société”, comme l’indique le bandeau sur son livre “Une sexualité à soi”, fraîchement publié. Comment? En encourageant les hommes comme les femmes, les célibataires comme les couples, les hétérosexuels comme les homosexuels à penser à toutes ces choses qui font l’éducation sexuelle, la vie intime et le rapport sexuel. “Je ne suis pas en colère. Je dénonce rien”, dit celle qui s’est fait connaître par les podcasts “Qui m’a filé la chlamydia?" et “Coucou le Q”. “J’ai écrit ce livre parce que je me suis rendue compte d’un tas de choses au fil des ans. C’est mon métier de parler de ce qu’on considère comme de l’intimité. J’aime bien parler de ça avec mes amis, ma famille, mes patientes… Je me suis rendue compte qu’on passait souvent d’une norme à une autre. Parfois, en écrivant, je me disais: mais j’enfonce des portes ouvertes en fait. L’idée est vraiment de dire: réfléchissez à tout ça. Ce n’est pas un livre moralisateur.”
  1. Un petit garçon, né avec un énorme kyste au visage, déjoue les pronostics
    Play
    Angleterre

    Un petit garçon, né avec un énorme kyste au visage, déjoue les pronostics

    10 mai
  2. Il paye un tueur à gages en bitcoins pour se débarrasser de sa femme
    Play

    Il paye un tueur à gages en bitcoins pour se débarras­ser de sa femme

    10 mai