Plein écran
© Getty Images

Les risques de Netflix sur votre vie sexuelle

Selon une étude, un américain sur quatre préfère Netflix à des moments d'intimité.

Un Américain sur quatre préfèrerait visionner des séries Netflix plutôt que de faire l'amour. C'est ce qui ressort d'une étude menée par le Wall Street Journal auprès de 1.000 personnes. Le média pointe du doigt la dangerosité du streaming proposé par la plateforme. 

Netflix, un tue-l'amour?
Dans son analyse, le journal affirme même qu'une baisse du taux de natalité aux États-Unis est due au streaming. En effet, le taux de natalité en Amérique a récemment atteint un niveau historiquement bas.

Le quotidien américain appuie ses propos de divers témoignages dont celui d'une chef d'entreprise de 36 ans qui affirme que 25% des fois, elle et son mari choisissent Netflix plutôt que le sexe, malgré leur désir d'agrandir leur famille.

Netflix a réagi à cet article en niant et en assurant que leurs abonnés passent en moyenne deux heures par jour et par foyer à regarder leurs programmes, comme l'expliquent nos confrères du Point.