Plein écran
© Thinkstock

Rien n’allait ces dernières semaines? C’est à cause de Mercure et ça ne va pas s’arranger...

On vous en parlait ici: Mercure rétrograde à peu près quatre fois sur l’année. Cette période astrologique est célèbre: même ceux qui n’y croient pas admettent que quand Mercure s’y met, rien ne va. 

Si ces dernières semaines, vos appareils électroniques sont tombés en panne, que votre voiture n’a pas voulu démarrer, que votre ex est revenu vous prendre la tête, que vous avez eu des problèmes de communication, Mercure en est le responsable. Ouf, la rétrogradation de la planète a pris fin le 20 novembre. Ça veut donc dire que tous les problèmes qu’on a rencontrés vont se régler comme par magie? Non.

Lisa Stardust, astrologue pour The Cut, explique que si vous avez rompu pendant la rétrogradation, vous n’allez pas automatiquement vous remettre ensemble. “Il n’y aura pas de grands revirements.” D’autant que Mercure entre dans une période d’ombre, c’est la période post-rétrograde. Ça dure à peu près deux semaines et c’est comme “une gueule de bois astrologique”.

Vous devriez encore rencontrer des problèmes d’Internet qui tourne au ralenti, d’incompréhensions entre amis ou amants, etc. “Mercure est un farceur. Tu penses que la rétrogradation est finie et puis tu reçois un petit coup sur l’épaule qui te dit que ça continue. La souffrance est sans fin.”

Pour les astrologues, la post-rétrogradation est la pire période de la rétrogradation de Mercure. On n’a plus les idées claires. Les disputes se font plus intenses quand elles éclatent, l’anxiété est à son paroxysme, on est coincés, on agit trop vite et on en paye le prix fort. 

Un conseil: gardez bien vos tickets de caisse si vous faites du shopping, vous pourriez regretter vos achats et évitez les conversations trop importantes avec vos proches. Jusqu’au 7 décembre en tout cas. Vous pourrez enfin souffler, après. Jusqu’à la prochaine rétrogradation de Mercure, prévue du 17 février au 10 mars.