Plein écran
© getty

"Sexe: doit-on se forcer ou pas?"

Un magazine québécois s'est excusé auprès de ses lectrices.

Fondé en 1960, Châtelaine est un magazine québécois qui s'adresse à un public féminin. Il y a quelques jours, la couverture du numéro de février a provoqué des réactions outrées sur les réseaux sociaux. "Sexe: doit-on se forcer ou pas?", ont pu lire les lectrices du magazine. Selon l'Express, le but de la journaliste était de s'interroger sur le désir dans un couple. "Même quand on aime son conjoint, il arrive que l'on n'ait pas le goût de faire l'amour. Devrait-on faire un effort ou respecter son manque de désir?", écrit-elle. Elle a interrogé plusieurs experts pour répondre à cette question.

"Vous vous foutez de nous?", a réagi la militante féministe Caroline De Haas. Elle explique à l'Express: "En posant la question de cette manière, le journal sous-entend que la réponse à la question 'doit-on se forcer' pourrait être oui. Dans un monde dans lequel des millions de femmes subissent des viols conjugaux, c'est lunaire." Le magazine a ensuite présenté ses excuses sur Facebook, tout en se justifiant: "Plusieurs experts, dont des sexologues, sont d'avis qu'il peut être bénéfique pour un couple dont la libido est en baisse de tenter d'avoir des rapprochements. Châtelaine est un magazine rigoureux et ne déroge pas aux règles de base du journalisme. Et ce reportage ne fait pas exception. Notre journaliste a interviewé des experts reconnus et fait aussi part d'études scientifiques à ce propos - son reportage est riche en infos et en nuances."