Getty Images
Plein écran
© Getty Images

“Sextember”: un mois sans porno, mais pourquoi?

Voir le sexe autrement. Tel est l'objectif du “sextember”, un mois sans porno, lancé par une marque de préservatifs. 

  1. Préparez votre jardin pour l’hiver grâce à ces astuces pratiques de jardinage
    Livios

    Préparez votre jardin pour l’hiver grâce à ces astuces pratiques de jardinage

    Vous l’avez sans doute remarqué: les jours raccourcissent et les arbres se teignent peu à peu de belles couleurs d’automne. Avant de nous installer confortablement à l’intérieur, il y a encore un peu de travail qui nous attend à l’extérieur. Préparez votre jardin en automne grâce à ces astuces pratiques du site de construction Livios. Au printemps, vous serez sans aucun doute récompensé!
  2. De plus en plus de jeunes sont “demi-sexuels”: qu’est-ce que cela signifie? Un sexologue nous explique

    De plus en plus de jeunes sont “de­mi-sexu­els”: qu’est-ce que cela signifie? Un sexologue nous explique

    Il n’existe pas qu'une seule et unique sexualité. En réalité, il y en a une multitude, dont fait partie la demisexualité. De plus en plus de personnes, surtout des jeunes femmes, semblent s’identifier à celle-ci. Mais qu’est-ce que cela signifie exactement être “demi-sexuel”? La sexologue Mieke Mievies explique ce terme relativement nouveau. “Au sein même de la demisexualité, il y a encore beaucoup de variations.”
  1. Son conjoint s’est suicidé, la laissant avec leurs deux enfants: “La société veut me faire croire que ma vie est finie mais je ne suis pas qu’une veuve”
    Interview

    Son conjoint s’est suicidé, la laissant avec leurs deux enfants: “La société veut me faire croire que ma vie est finie mais je ne suis pas qu’une veuve”

    “Je ne sais plus ce que j’ai fait en premier”, écrit Dorothée Caratini, “hurler, poser les cadeaux, je sais qu’avant de les poser par terre sur le tapis de jeu de ma fille de cinq mois j’ai vérifié qu’elle n’y était pas, mais je ne sais plus à quel moment j’ai crié.” Dorothée Caratini raconte l’indicible dans le livre “Traverser la foule”.
  2. Un club échangiste fête sa réouverture avec un marathon sexuel: “On est submergés, les gens en ont vraiment besoin”

    Un club échangiste fête sa réouvertu­re avec un marathon sexuel: “On est submergés, les gens en ont vraiment besoin”

    On a tendance à un peu les oublier, mais les clubs échangistes ont également beaucoup souffert de la fermeture imposée en raison des mesures sanitaires. Ian, le gérant du Club Amai à Hoogstraten, en province d’Anvers, voit enfin le bout du tunnel. Il croule sous les demandes depuis qu’il a annoncé l’organisation d'un véritable marathon sexuel pour la réouverture de son club, le vendredi 1er octobre. “On est submergés, les gens en ont vraiment besoin”, constate le gérant, impatient d’accueillir à nouveau des clients.