Plein écran
Quand Monica révèle la liste des 7 zones érogènes de la femme... En vérité, il en existe beaucoup plus. © Friends

Tout ce qu'il faut savoir sur les zones érogènes

Le concept de la zone érogène est aussi intrigant qu'insaisissable, indique le site de Nerve, qui nous dévoile dix faits surprenants sur le sujet.

1. Il existe deux types de zones érogènes: les spécifiques et les non spécifiques. Ces dernières sont des parties du corps qui ont une densité normale de nerfs et de follicules de cheveux, comme la nuque, les côtés du bras et du thorax ou le lobe de l'oreille.

2. On appelle les zones érogènes spécifiques celles qui déclenchent une excitation plus forte, ce sont tous les organes génitaux: la vulve, le prépuce, le clitoris, les seins, le point G, la région anale. Dans ces zones, les nerfs sont plus proches de la surface externe de notre peau.

3. C'est peut-être un cliché, mais le cerveau est de loin la zone érogène la plus importante. "Tous les sentiments érotiques commencent dans la tête", rappelle Nerve.

4. 81,5% des femmes affirment que leurs seins et leurs tétons sont une des zones qui les excitent le plus. Les hommes en revanche ne sont que 51,7% à dire de même pour leur torse.

5. Contrairement à ce que l'on pourrait penser, les hommes ont autant de zones érogènes que les femmes.

6. Les zones érogènes les plus populaires sont dans l'ordre les organes génitaux, les oreilles, l'intérieur des cuisses et la bouche.

7. Le nombril est une zone érogène étrange mais puissante. C'est parce qu'il est fait du même tissu que nos organes génitaux. Le caresser ou le chatouiller peut fournir des sensations érotiques à certains.

8. Personne n'est excité par les mêmes zones et ce qui marche pour l'un ne plaira pas forcément à l'autre. Par exemple, une étude a démontré que le dos du cou était plus populaire chez les femmes que chez les hommes.

9. Les zones du corps les moins érogènes seraient le coude, le genou, le nez et le menton. Inutile de s'y attarder.

10. Parmi toutes les zones érogènes des femmes, les tétons et le clitoris sont celles qui répondent le plus à la pression et à la vibration.

En bonus, l'article de Nerve évoque la scène culte d'un épisode de la série "Friends", dans lequel Monica explique à Chandler les 7 zones érogènes de la femme. Il en existe beaucoup plus, corrige Nerve, et sans aucun doute, le fameux numéro 7 qui rend Monica dingue est le clitoris, ce "lieu magique" qui concentre plus de 8.000 terminaisons nerveuses.