Plein écran
© Ladbrokes

Booba vs Kaaris: les paris sont (vraiment) ouverts

Booba ou Kaaris? Vous avez choisi votre camp? Vous êtes même convaincu de la victoire de votre rappeur préféré? Cela tombe bien, la société de paris sportifs Ladbrokes a décidé de surfer sur la vague et appelle aux pronostics pour ce combat singulier prévu à Bruxelles en avril prochain. Kaaris est pointé comme favori avec une cote de 1.70.

Kaaris, Booba, octogone... Ces trois mots vous les avez déjà beaucoup entendus ces dernières semaines et ce n'est pas encore terminé. Loin de là. Jusqu'au 5 avril prochain, date prévue du combat, le tapage médiatique risque même de s'amplifier. 

Un intérêt cultivé par les rappeurs qui se sont à nouveau échangé d'"agréables" messages le week-end dernier. Booba a profité du classement iTunes du nouveau titre de son rival pour lâcher une énième flèche. 

"On t'a dit: ta seule issue, c'est la bagarre! Octogone!!!", lance le "Duc de Boulogne" sur Instgram. "Oublie la musique, c'est fini. Je suis ton père, je t'ai fait avec un défaut de fabrication, maintenant je dois te casser. Armand, tu es défaillant... Aucun promoteur ne m'a contacté jusqu'à présent, ni avocat, ni rien qu'est-ce qu'il se passe? J'ai des promoteurs chauds bouillants moi par contre, dis à Abdel de nous contacter."


Réponse du principal intéressé: "Ecoute-moi bien Elie, t'as créé personne. Tu m'as jamais produit. Tu m'as jamais signé. Tu m'as jamais donné un euro. Je n'ai jamais bu un verre avec toi. Je suis jamais monté sur scène avec toi. Et même les feats qu'on a faits ensemble étaient par studio interposé. Tu vois, même les artistes que tu as produits, qui ont signé dans ton label, même eux, ils peuvent rapper après toi. Donc, tu vois, la seule chose que tu crées, c'est des problèmes et la merde qui sort de ton cul."

Avant d'assurer que le contrat du duel sera bientôt bouclé. "Le contrat, il va arriver, t'inquiète même pas. C'est juste que ça ne va pas être un chiffon comme le tien, il va être bien ficelé. Ça prend du temps. Il va arriver comme ça la cage va se refermer: il n'y aura que toi et moi. Et tu vas voir si tu vas m'éteindre. Ça va finir en étranglement cette histoire. Allez, va t'occuper de ta famille, ils ont besoin de toi. Tu galères. Essaye de dormir un peu."