Plein écran
. © Photo News

Emily Ratajkowski pose nue pour faire passer un message

Emily Ratajkowski est apparue dans le plus simple appareil sur Instagram. Une manière pour elle de pousser un coup de gueule après l’interdiction de l’IVG en Alabama.

Emily Ratajkowski, alias Emrata, a une fois de plus joué la carte du sexy, mais cette fois pour éveiller les consciences. La jeune femme est apparue (presque) nue sur le réseau social Instagram ce jeudi 16 mai, cachant simplement sa poitrine avec sa main et son sexe avec une fleur. Et ce, en réponse à l’interdiction de l’IVG en Alabama. 

Alors que des États font voter des lois limitant ou interdisant l’avortement, Emrata a tenu à rappeler que le corps des femmes n’appartient qu’à elles-mêmes. “Cette semaine, 25 vieux hommes blancs ont voté pour interdire l’avortement en Alabama même dans les cas d’inceste ou de viol”, a-t-elle écrit en légende de cette photo d’elle dénudée.

Une question de classe sociale et de race

“Ces hommes qui sont au pouvoir sont en train d’imposer leur volonté sur les corps des femmes dans le but de maintenir le patriarcat et perpétuer le système pénitentiaire industriel en refusant aux femmes à faibles revenus le droit de choisir de ne pas se reproduire.” Et de poursuivre: “les États qui essaient d’interdire l’avortement sont les États qui ont le plus grand taux de femmes noires y habitant. C’est donc une question de classe sociale et de race et c’est une attaque directe contre les droits fondamentaux des femmes aux États-Unis.”  

Une grève du sexe

Emrata n’est pas la seule à prendre la parole suite à ces lois restrictives. L’actrice Alyssa Milano a appelé à la grève du sexe après que la Géorgie a interdit les avortements dès que les battements du coeur du foetus sont perceptibles. Cela correspond environ à la sixième semaine de grossesse, un stade où bien des femmes ignorent encore qu’elles sont enceintes.

  1. Julie Taton, maîtresse de cérémonie du Festival de télévision de Monte-Carlo: "J'ai repris quelques cours d'anglais"

    Julie Taton, maîtresse de cérémonie du Festival de télévision de Mon­te-Car­lo: "J'ai repris quelques cours d'anglais"

    Si vous êtes à Monaco, vous risquez d’y croiser Julie Taton. L’animatrice belge sera sur la Côte d’Azur jusqu’à mercredi prochain... mais pas pour faire bronzette. Notre compatriote belge s’est vue confier la présentation des cérémonies d’ouverture et de clôture du 59ème Festival de Télévision de Monte-Carlo. Entre ses activités de maîtresse de cérémonie, la présentatrice de RTL TVI nous a accordé une interview.