Plein écran
© photo_news

"François Hollande est tombé sur une folle"

Entre Valérie Trierweiler et François Hollande, Michel Boujenah a choisi son camp. L'humoriste se montre compatissant envers le président français et n'hésite pas à traiter son ex-compagne de "folle".

Plein écran
© photo_news

L'affaire fait grand bruit et commence même à faire jaser à travers le monde depuis que Valérie Trierweiler enchaîne les interviews à l'étranger. Pour Michel Boujenah, ce déballage médiatique n'est pas correct, comme il l'explique à Tv Mag. "On ne parle que de ça", regrette-t-il en évoquant le livre de Valérie Trierweiler "Merci pour ce moment".

"C'est grave", poursuit-il en affirmant que l'ex-Première dame n'aurait jamais dû se confier de la sorte aux chaînes britanniques. "C'est très grave, c'est un déli­te­ment... Mais bon, tout le monde peut tomber sur une folle, hein! C'est la vie. Ça peut vous arri­ver à vous, à n'im­porte qui, c'est arrivé à d'autres hommes poli­tiques dans le monde, dans l'his­toire".

Michel Boujenah va encore plus loin en évoquant un temps ancien où la journaliste aurait très mal fini. "Aujourd'­hui, on ne peut plus rien cacher", explique-t-il.  "À l'époque des rois, quand le roi tombait sur une folle, il la mettait dans un cachot et puis c'était terminé. Mais là, on ne peut pas, c'est la liberté".