Plein écran
© Photo News

Jean-Luc Reichmann se confie sur ses moments difficiles à l’école: “Ils m’appelaient ‘la tache’”

Dans une récente interview donnée à TV Grandes Chaînes, Jean-Luc Reichmann s’est livré sur le handicap de sa sœur, ainsi que sur les insultes dont il était victime à l’école.

Jean-Luc Reichmann, animateur chouchou des Français, n’a pas toujours eu facile à l’école. Dans une interview accordée au magazine TV Grandes Chaînes, il s’est livré sur les insultes dont il a été la cible plus jeune, en raison de son angiome, une malformation des vaisseaux sanguins au niveau de son nez. 

“J’étais très timide, très pudique. Je n’osais pas m’exprimer. Pour oublier que les enfants me montraient du doigt et m’appelaient ’nez râpé’ ou ’la tache’, j’essayais de bien travailler en classe. Ça s’est bien passé jusqu’en CM2. Mon père était muté chaque année pour son travail, je devais donc me faire ‘réadopter’ à l’école. C’était une souffrance à chaque fois. Aujourd’hui, les différences sont acceptées, mais, à cette période, je faisais… tache”, a-t-il confié. 

Un devoir de protection

Le présentateur des “12 Coups de Midi” a également évoqué sa petite sœur, Marie-Laure, et son handicap. “On s’est aperçu tardivement qu’elle était sourde à 97%. Ici, elle avait 3 ans et moi, 13 ou 14", a-t-il expliqué. “Elle a été comme un ‘détonateur’ pour moi (...) C’est à cet âge-là que j’ai compris que, finalement, ma tache n’était pas grand-chose en comparaison de son handicap. J’avais – et j’ai toujours – un devoir de protection envers ma petite sœur, qui était encore plus montrée du doigt que je ne l’étais.” De rares et touchantes confidences qui permettent de connaître un peu mieux cet animateur très apprécié. 

  1. Cyril Hanouna dévoile “une carte du déconfinement” complètement fausse à l’antenne

    Cyril Hanouna dévoile “une carte du déconfine­ment” complète­ment fausse à l’antenne

    Cyril Hanouna a dévoilé hier soir comment la France allait sortir du déconfinement. Selon lui, le pays pourrait se remettre à vivre région par région, à des dates différentes. En dévoilant la carte, l’animateur de C8 a admis qu’il ne savait pas si l’information reçue “par SMS” était vraie ou non. Mais qu’importe la vérification des sources tant qu’on fait le buzz... “C’est une info qui tourne donc je vous la donne”, a-t-il dit avant d’expliquer que le déconfinement se ferait en trois phases: une région de France serait libérée le 4 mai, une autre le 11 mai et la troisième le 18 mai. Le problème? “Tout est faux!”, selon la direction générale de la Santé qui a réagi dans Libération.